mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Australes : une otarie observée à Rapa

Publié le

Bien que les otaries ne fassent pas parties des espèces de mammifères marins recensées en Polynésie, leur observation reste néanmoins assez fréquente ces dernières années.

Publié le 01/08/2022 à 9:32 - Mise à jour le 01/08/2022 à 10:21
Lecture < 1 min.

Bien que les otaries ne fassent pas parties des espèces de mammifères marins recensées en Polynésie, leur observation reste néanmoins assez fréquente ces dernières années.

Depuis 2012, des otaries ont été observées à Raivavae, Tubuai, Rurutu et donc mi-juillet à Rapa dans l’archipel des Australes. Une visite qui confirme que le régime alimentaire de cet animal est diversifié, bien que la Polynésie, pauvre en krill, soit peu appropriée.

Habituellement, les otaries arctocephalis se nourrissent de krill et de poissons de la famille des myctophidae en proportions variables selon les saisons et les lieux. Les myctophidés sont des poissons-lanternes vivant dans la zone aphotique des océans (300-1000 mètres de profondeur), y compris en Polynésie. Ils sont appelés ainsi du fait de leur remarquable aptitude à la bioluminescence.

Les poissons-lanternes représentent à eux seuls 65 % de la biomasse des profondeurs abyssales. De fait, l’alimentation des otaries en Polynésie est possible en haute mer, la nuit lorsque les myctophidés remontent vers la surface pour se nourrir en zone productive de subsurface (zone épipélagique).

Quant au krill, il est quasi-absent en Polynésie.

En cas de nouvelle observation ,informez le Réseau Local d’Echouage au 40 47 66 66

infos coronavirus