vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Arue : 2,5 tonnes de déchets récupérés dans le lagon

Publié le

2,5 tonnes : c'est le poids total des déchets ramassés dans le lagon aux alentours du motu de Arue samedi. Le butin des 38 plongeurs en apnée et en bouteille qui ont sillonnés les fonds marins pendant plus de 3h30.

Publié le 18/10/2020 à 16:14 - Mise à jour le 19/10/2020 à 9:45
Lecture 2 minutes

2,5 tonnes : c'est le poids total des déchets ramassés dans le lagon aux alentours du motu de Arue samedi. Le butin des 38 plongeurs en apnée et en bouteille qui ont sillonnés les fonds marins pendant plus de 3h30.

Le plan d’eau de Arue était très animé ce samedi : 38 plongeurs séparés par groupes de 6 ont rejoint des zones définies de nettoyage : 6 zones autour du motu de Arue.

Selon les habitués de ce genre de sortie, comme les plongeurs du yacht club de Arue, ce nettoyage bat tous les records. « C’est vraiment impressionnant de voir autant de personnes qui se sont mobilisées ensemble et qui ne viennent pas du même univers. D’habitude il y a toujours d’un côté les plongeurs, d’un autre côté les chasseurs ou les rameurs. Mais que tout le monde arrive à se mettre ensemble en même temps et travailler ensemble dans le même but ce n’est pas toujours facile. C’est vraiment à souligner, c’est vraiment une belle opération aujourd’hui », se réjouit Joshua Rouger, formateur instructeur à l’école de plongée de Tahiti.

2.5 tonnes : c’est le poids total des déchets ramassés en profondeur. Un chiffre qui s’ajoute aux 1.6 tonnes de déchets ramassés sur le littoral de Arue il y a un mois. Cette action lancée par le pêcheur Edgar Tehahe et fortement soutenu par la commune, a pour but premier de sensibiliser la population.

« L’essentiel c’est qu’on puisse régulièrement nettoyer nos lagons. Et nous restons toujours sur le même système. À savoir récupérer tout ce qui peut être au fin fond du lagon, ensuite trier, peser pour que l’année prochaine on puisse voir s’il y a une évolution ou pas« , détaille la mairesse Teura Iriti.

Une cinquantaine de pneus ont été remontés à la surface. Mais aussi, un portail métallique de 2 mètre de long et 3 mètres de haut… Il aura fallut deux poti maraa de 25 pieds pour le remonter afin qu’il puisse être découpé.

Prochaine étape pour la commune de Arue : le nettoyage des rivières.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.