samedi 21 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Après le One Ocean Summit à Brest, vers un One Island Summit en Polynésie

Publié le

COMMUNIQUÉ - En marge du One Ocean Summit qui s’est tenu ce vendredi à Brest, le président Edouard Fritch, accompagné de Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture et de l'environnement, et du Sénateur Teva Rohfritsch, a rencontré Henry Puna, secrétaire général du Forum des îles du Pacifique, et l'ambassadeur Peter Thomson, envoyé spécial pour les océans du Secrétaire général de l'ONU.

Publié le 12/02/2022 à 10:54 - Mise à jour le 12/02/2022 à 16:57
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - En marge du One Ocean Summit qui s’est tenu ce vendredi à Brest, le président Edouard Fritch, accompagné de Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre de la Culture et de l'environnement, et du Sénateur Teva Rohfritsch, a rencontré Henry Puna, secrétaire général du Forum des îles du Pacifique, et l'ambassadeur Peter Thomson, envoyé spécial pour les océans du Secrétaire général de l'ONU.

Henry Puna était présent au Sommet afin de porter la voix des océaniens sur la gestion de la mer, notamment sur la délicate question du maintien des frontières maritimes en cas d’élévation du niveau de la mer due au changement climatique et qui pourrait avoir pour effet de faire disparaître certaines terres émergées et donc de modifier les contours des espaces maritimes des États concernés. Avec Edouard Fritch, il a longuement échangé sur l’exploration des fonds marins. Les deux amis de longue date ont également partagé leurs préoccupations concernant la préservation des écosystèmes.

Sur un plan plus politique, il a été question de l’avenir institutionnel du Forum avec le départ des pays micronésiens, ainsi que le redémarrage post-covid des économies insulaires dont certaines ont été très affectées par la pandémie.

Peter Thomson et Edouard Fritch (Crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Le président Fritch a aussi échangé avec l’ambassadeur Peter Thomson, envoyé spécial pour les océans du Secrétaire général de l’ONU. L’ambassadeur Thomson, d’origine fidjienne, connait la Polynésie car il a participé à la conférence des parlementaires du Pacifique organisée à Papeete en 2019. Il a félicité Edouard Fritch pour la bonne gestion des ressources marines et pour le label MSC des pêches durables. Pour sa part, le président Fritch a sollicité l’aide de l’ONU afin de proscrire l’utilisation des dispositifs de concentration des poissons dérivants (DCP) par les flottes étrangères à proximité de la ZEE polynésienne.

Le président a par la même occasion exprimé ses projets concernant la Polynésie et qu’il allait développer peu après au cours de son intervention lors de la session de haut niveau du One Ocean Summit aux côtés des chefs d’États et du gouvernement de la planète. Le président et l’ambassadeur de Nations Unies pour les océans ont également évoqué l’agenda des océans en 2022, avec notamment le One Island Summit que le président Edouard Fritch a proposé d’accueillir en Polynésie française en septembre prochain, ainsi que le Grand mur bleu du Pacifique, cette ceinture autour des ZEE qui permettrait de limiter les techniques de pêche trop impactantes pour les ressources.

infos coronavirus