A VOIR

|

14 heures d’énergies renouvelables dimanche grâce à Putu Uira

Publié le

Dimanche dernier, les conditions météorologiques ont permis aux équipes d’EDT et de Marama Nui de fonctionner de 8 heures à 16 heures puis de 23 heures à 5 heures du matin avec un seul groupe électrogène (GE) à la centrale de la Punaruu. Soit 14 heures sur 24 à un seul GE.

Publié le 27/09/2022 à 10:20 - Mise à jour le 27/09/2022 à 16:58
Lecture 2 minutes

Dimanche dernier, les conditions météorologiques ont permis aux équipes d’EDT et de Marama Nui de fonctionner de 8 heures à 16 heures puis de 23 heures à 5 heures du matin avec un seul groupe électrogène (GE) à la centrale de la Punaruu. Soit 14 heures sur 24 à un seul GE.

La météo qui alliait un très fort alizé (et donc une pluviométrie importante en zone sud de l’île sur les ouvrages hydroélectrique) et un ensoleillement important (mais à forte variabilité) sur la zone urbaine, générait par le passé des conflits entre ces deux sources d’énergie renouvelables le dimanche. Ce nouveau type de fonctionnement grâce à Putu Uira permet de maximiser la pénétration des énergies renouvelables.

Lire aussi – Putu Uira : réussite du test d’alimentation de Tahiti par 100% d’énergies renouvelables

Durant cette période et au cours de la nuit de dimanche à lundi, le taux d’EnR a atteint durablement 90% à 95% du mix énergétique de Tahiti (en fonction des variations de l’ensoleillement et de la consommation des clients).

Ce type de fonctionnement est une étape vers le 100% EnR certains dimanches, qui devrait voir le jour dans les mois à venir après la mise en service définitive de Putu Uira d’ici quelques semaines.

Certaines étapes sont encore nécessaires avant d’atteindre cet objectif comme par exemple la qualification du lissage de l’énergie photovoltaïque à l’aide de la turbine de la centrale Vairaatoa, l’amélioration des outils de prévisions photovoltaïque et la vérification de la capacité de la centrale de Punaruu à fonctionner de manière prolongée au gasoil à faible charge.

La mise en service définitive de Putu Uira va dans quelques semaines de permettre aux équipes de EDT et de Marama Nui d’affiner ces nouveaux modes de gestion du mix énergétique tout en conservant le niveau de sûreté élevé du système électrique de Tahiti.

Exemple d’un mix énergétique instantané à 92 et 96% d’EnR

Courbe rouge : Consommation globale Tahiti
Courbe bleue : Hydroélectricité
Courbe noire : Photovoltaïque
Pavés jaune, rouge et orange : Groupes thermiques

Nuit sur un groupe électrogène de la centrale de Punaruu, avec complément hydroélectrique.