samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

10 tonnes de déchets ramassés autour de Moorea

Publié le

Plusieurs associations de Moorea se sont mobilisées ce lundi matin pour un ramassage géant de déchets autour de l'île. Un appel lancé par l'association Te Mana o te moana, à l'occasion de la Journée mondiale des océans, qui a permis de récupérer 10 tonnes de déchets dans la nature.

Publié le 08/06/2020 à 15:01 - Mise à jour le 08/06/2020 à 15:04
Lecture 2 minutes

Plusieurs associations de Moorea se sont mobilisées ce lundi matin pour un ramassage géant de déchets autour de l'île. Un appel lancé par l'association Te Mana o te moana, à l'occasion de la Journée mondiale des océans, qui a permis de récupérer 10 tonnes de déchets dans la nature.

De la ferraille, des pneus, et beaucoup de plastique… Les associations de Moorea ont ramassé 10 tonnes de déchets, ce lundi matin, autour de l’île. Leur façon à elles de célébrer la journée mondiale des océans, en évitant que ces déchets s’y retrouvent.

« Pour tout ce qui est tout venant bac gris, c’est la commune qui va les ramasser, explique Hélène Durand, responsable communication de l’association Te Mana o te Moana. Pour ce qui est des déchets recyclables, s’ils sont très propres, nous pouvons de notre propre initiative les mettre au bac vert. Par contre les déchets souillés ramassés dans la nature ne sont pas pris en charge par le recyclage, donc des bénévoles les nettoient de façon à ce qu’ils puissent réintégrer le circuit du recyclage. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour réaliser cette opération, une centaine de personnes s’est mobilisée. Des associations de protection de l’environnement, des collectifs de citoyens et des élèves du lycée agricole de Opunohu. Si les abords des routes restent relativement propres selon les bénévoles, des efforts doivent être faits au niveau des berges et de certains quartiers.

« On était censé faire une longue distance de la plage Tahiamanu au Criobe et finalement on a fait 200 mètres de ramassage seulement parce qu’on s’est attardé dans deux mangroves où il y avait énormément de déchets », confie Fabien Houette, de l’association Mana Océan.

Les associations pensent à présent à réaliser le même type de nettoyage, mais sous l’eau cette fois, afin de dépolluer les lagons.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.