samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Vaitupa, grand complexe Ganivet : Faa’a voit grand

Publié le

Une délégation gouvernementale s’est déplacée ce matin sur le site de Vaitupa dans le but de faire un point sur le futur parc paysager qui devrait sortir de terre au cours du premier semestre 2022. L'occasion pour le maire de la commune, Oscar Temaru, de présenter son projet de développement d’infrastructures sportives.

Publié le 11/03/2021 à 17:13 - Mise à jour le 11/03/2021 à 17:13
Lecture 3 minutes

Une délégation gouvernementale s’est déplacée ce matin sur le site de Vaitupa dans le but de faire un point sur le futur parc paysager qui devrait sortir de terre au cours du premier semestre 2022. L'occasion pour le maire de la commune, Oscar Temaru, de présenter son projet de développement d’infrastructures sportives.

Avec un budget de 780 millions Fcfp, le site de Vaitupa débute sa métamorphose. Le lieu, connu pour accueillir chaque année la foire agricole et les papio, va ainsi proposer d’ici un an un parc paysager d’environ 30 000 m² avec la création d’un parcours sportif et autres espaces de jeux.

René Temeharo, ministre de l’Equipement et des transports terrestres, explique que « c’est avec la commune que nous allons élaborer l’animation. Il y aura […] des lieux où les familles pourront venir tout naturellement, pique-niquer, voir des danses, voir de l’artisanat. En fait, se divertir un peu le weekend ou dans la semaine ».

Carte de l’aménagement de Vaitupa (crédit image : Grands projets de Polynésie)

Par ailleurs, le ministre indique que des solutions seront apportées afin de pallier le problème des accès routiers souvent saturés lors des différents événements organisés sur place.

« La volonté qui nous anime aujourd’hui, c’est de trouver un juste milieu. Comment ouvrir une nouvelle voie d’accès et de sortie » a rajouté René Temeharo. « C’est un peu l’ambition qui nous anime aujourd’hui. Dans nos discussions, nous avons fait trois options […]. Nous nous sommes plus ou moins concertés sur une des deux options qui satisferaient la commune et le Pays ».

Crédit image : Grands projets de Polynésie

Un enthousiasme plus modéré du coté de la mairie, qui craint aussi des impacts sur ses administrés vivant à proximité.

« À mon sens, c’est un peu ça le frein dans le projet. Qui dit route, dit […] expropriation », s’inquiète Robert Maker, adjoint au maire de Faa’a. « Donc il faut trouver un tracé qui soit le moins onéreux, tant pour le Pays. Mais on sait qu’aujourd’hui, les coûts sont ce qu’ils sont. Et le président et notre tavana sont en phase sur la recherche d’une nouvelle proposition qui obtienne le consensus de toutes les parties ».

Maquette de la construction d’un Fare Pote – Parc Vaitupa (crédit image : Grands projets de Polynésie)

Le grand projet Ganivet : un complexe économique, sanitaire et sportif

Pour terminer cette visite protocolaire, le maire de la commune a souhaité également présenter au président du Pays son « grand projet Ganivet » sur le site même du stade municipal. Un espace de plusieurs hectares qui projette d’accueillir de nombreuses infrastructures liées à l’activité physique et au bien-être.

« Concernant le projet du Grand complexe Ganivet, il s’agit de transformer le stade actuel en immense complexe économique, sanitaire et aussi sportif », précise Tutea Mollon, directeur du développement éducatif, social et culturel à Faa’a. « Sanitaire dans le sens où on pourra accueillir des locaux, des cabinets médicaux notamment orientés vers le sport. Des restaurants, des commerces liés au sport, liés à tout ce qui est bonne nutrition. Et aussi, des centres de bien-être pour la population qui aimerait consulter des chiropracteurs ou autres médecines ».

Avec une première estimation budgétaire qui selon Tutea Mollon devrait frôler les 10 milliards Fcfp d’investissements, ce « Grand projet Ganivet », a été pensé pour que la commune puisse assumer ses ambitions de développements sportifs pour les 70 prochaines années.

Article précédentTatou du 11 mars
Article suivantRio 2 : votre film de dimanche

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.