dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

Tourisme : les professionnels toujours en difficulté

Publié le

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a réuni les professionnels du secteur lors d’un observatoire du tourisme élargi qui s'est tenu jeudi après-midi, au Manava Suite Resort Tahiti. Cette rencontre visait à faire le point sur la situation sanitaire et économique actuelle.

Publié le 12/03/2021 à 13:56 - Mise à jour le 12/03/2021 à 15:12
Lecture 2 minutes

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, a réuni les professionnels du secteur lors d’un observatoire du tourisme élargi qui s'est tenu jeudi après-midi, au Manava Suite Resort Tahiti. Cette rencontre visait à faire le point sur la situation sanitaire et économique actuelle.

L’observation du Tourisme a réuni une cinquantaine de professionnels du tourisme, en présentiel et par visio-conférence. Il s’agissait de discuter de la situation sanitaire, des travaux menés par le Pays au sujet de la préparation de la réouverture des frontières et de présenter la campagne de communication à l’international qui sera lancée à l’occasion.

Sur la plan sanitaire, il a été rappelé les mesures d’allègement des restrictions sanitaires, annoncées hier, notamment l’heure du couvre-feu repoussée à 22h, la possibilité d’organiser des foires et salons sous conditions mais aussi l’augmentation du nombre de personnes par rassemblement dans les lieux publics, étant passé de 6 à 15 personnes. Des mesures qui devraient permettre aux hébergeurs de mieux optimiser leurs services de restauration et leurs locaux dédiés aux conférences et séminaires.

Lire aussi – Air Tahiti Nui « va s’adapter » en attendant la levée des restrictions, Monvoisin en faveur du passeport vaccinal

Concernant la fermeture des frontières et l’absence de visibilité au sujet d’une éventuelle réouverture, les professionnels présents ont fait part de leurs inquiétudes, notamment sur le plan financier et social. Une absence de visibilité qui menace la haute saison et qui risque fortement d’aboutir vers une saison touristique blanche.

Même si les autorités ont récemment évoqué une possible réouverture des frontières dans le courant du mois de mai, le manque de date précise continue d’inquiéter les professionnels concernés. En jeu : la difficulté d’anticipation des entreprises sur les défauts de trésorerie et la potentielle perte en crédibilité à l’international de la Polynésie français en tant que destination touristique. Les risques de mises en liquidation et de licenciements définitifs augmentent ainsi chaque jour pour les professionnels de plus en plus éprouvés.

Lire aussi – Covid-19 : le Pays réfléchit à demander le vaccin pour voyager en et hors de Polynésie

Nicole Bouteau s’est exprimée sur l’évolution des protocoles d’entrée et de séjour des voyageurs, rappelant que la clé pour atteindre l’immunité collective est la vaccination. Dans cette dynamique, le Pays évoquait hier matin la mise en place d’un passeport vaccinal pour sortir et entrer sur le territoire. Une piste qui reste pour l’instant à l’état de réflexion mais à laquelle certains professionnels semblent favorables, à l’instar du PDG d’Air Tahiti Nui, Michel Monvoisin.

Lors de l’Observatoire, la ministre a invité les professionnels présents à participer activement à la campagne de vaccination en proposant à leurs personnels d’aller se faire vacciner à la Présidence, où un drive sera installé ce weekend.

Rédigé par

infos coronavirus