mardi 19 janvier 2021
A VOIR

|

Soutien du Pays à l’investissement privé : 2,8 milliards Fcfp d’investissements agréés en défiscalisation locale

Publié le

Le Conseil des ministres a validé cinq projets au titre de la défiscalisation locale pour un investissement global de 2,8 milliards Fcfp. L’ensemble de ces projets va permettre la création de 26 emplois directs.

Publié le 03/06/2020 à 15:43 - Mise à jour le 03/06/2020 à 16:01
Lecture < 1 min.

Le Conseil des ministres a validé cinq projets au titre de la défiscalisation locale pour un investissement global de 2,8 milliards Fcfp. L’ensemble de ces projets va permettre la création de 26 emplois directs.

Le gouvernement poursuit sa politique de soutien au développement du tourisme. Ainsi, un agrément fiscal a été accordé à un projet de rénovation d’un établissement hôtelier fermé depuis plus de 10 ans en vue de sa réouverture et de la revitalisation de la zone environnante, à un projet d’extension d’une pension de famille et à un projet d’acquisition de deux navires destinés au charter nautique.

Le secteur industriel dans les îles Sous-Le-Vent est également soutenu avec l’agrément d’un projet d’acquisition d’équipements destinés à la maintenance navale.

Un projet de construction représentant près d’un milliard Fcfp d’investissement va permettre la création de 38 logements afin de répondre à une demande toujours insatisfaite.

Le montant total de l’aide accordée par le Pays sous la forme de crédits d’impôts et d’exonérations de l’impôt sur les sociétés pour ses 5 projets s’élève à 823,1 millions Fcfp, soit 29,3% de l’investissement total.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres

– Mesure de la satisfaction des usagers des services publics de la Polynésie française
– Indice des prix à la consommation : baisse de 0,1% en avril
– Chiffres clés du bilan social de l’administration de la Polynésie française
– Subvention en faveur du Conservatoire artistique de la Polynésie française – Te Fare Upa Rau (CAPF)
– Subventions de fonctionnement en faveur d’établissements publics d’enseignement de la Polynésie française

infos coronavirus