samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Raiatea : le tourisme des croisières en voilier à l’arrêt

Publié le

Après une reprise fulgurante l’an passé, le tourisme des croisières en voilier est de nouveau à l’arrêt complet. Depuis le 23 août dernier, les voiliers des compagnies de croisière sont à quai. Les équipages -dont la plupart sont des prestataires- sont au chômage forcé.

Publié le 13/09/2021 à 16:46 - Mise à jour le 13/09/2021 à 17:00
Lecture < 1 min.

Après une reprise fulgurante l’an passé, le tourisme des croisières en voilier est de nouveau à l’arrêt complet. Depuis le 23 août dernier, les voiliers des compagnies de croisière sont à quai. Les équipages -dont la plupart sont des prestataires- sont au chômage forcé.

Le secteur du tourisme nautique subit une fois de plus une mauvaise passe : près de 100 voiliers sont à l’arrêt depuis le début du confinement à Raiatea. Et toutes les compagnies sont concernées. “Les réservations ont été souvent reportées soit à d’autres dates soit dans une autre base du groupe Moorings, ce qui est dommage puisque c’est une perte du coup pour la Polynésie. C’est totalement interdit de naviguer, donc on respecte bien sûr cette interdiction, mais par contre, on aurait bien aimé avoir un peu de liberté de naviguer au moins dans le lagon, cela aurait permis à nos clients de venir quand même, mais bien-entendu, vu la situation dramatique, on comprend tout à fait” explique Patricia Hubbard, responsable de la société Moorings basée à Raiatea.

L’activité étant à l’arrêt, les emplois en pâtissent. Les équipes sont restreintes et les heures de travail réduites. Les employés comptent sur les aides mises en place par l’Etat et le Pays : “le personnel est en réduction de temps de travail de 90% depuis plusieurs mois, mais grâce au dispositif Diese, cela nous permet de garder tout notre personnel, de ne pas licencier, et on est très content d’avoir ce dispositif”.

Les employés effectuent une journée de travail par semaine pour la maintenance et le nettoyage des bateaux. “On subit, ce n’est pas évident… À la maison, on a un petit fa’a’a’pu pour arrondir les fins de mois” indique Maire, une employée.

La compagnie garde espoir, si le confinement est levé, l’activité reprendra très vite. Le planning des réservations est déjà complet à compter du 21 septembre prochain.

Rédigé par

Article précédentTama e Vai mā (API)
Article suivantEA’ctus 17 : la contraception

infos coronavirus