vendredi 3 juillet 2020
A VOIR

|

Premiers soldes de l’année : le retour des bonnes affaires

Publié le

C’est parti pour les premiers soldes de 2020. Jusqu’au 9 février, les commerces affichent des réductions pour écouler les stocks et attirer la clientèle. Cette démarche commerciale vise à re-dynamiser l’activité, car au lendemain des fêtes de fin d’année, les boutiques du centre-ville de Papeete avaient tourné au ralenti.

Publié le 22/01/2020 à 15:14 - Mise à jour le 23/01/2020 à 15:34
Lecture 2 minutes

C’est parti pour les premiers soldes de 2020. Jusqu’au 9 février, les commerces affichent des réductions pour écouler les stocks et attirer la clientèle. Cette démarche commerciale vise à re-dynamiser l’activité, car au lendemain des fêtes de fin d’année, les boutiques du centre-ville de Papeete avaient tourné au ralenti.

Les réductions s’affichent dans les boutiques de Papeete. Dans le secteur du prêt-à-porter, les commerces cassent les prix pour écouler les stocks d’anciennes collections : de -20 à -50% ou plus selon les boutiques. Ces offres commerciales visent à attirer la clientèle. « On essaie de commencer par des remises de -30%, et ça peut aller jusqu’à -70%. Cela nous permet de faire de la place dans nos réserves et de pouvoir recevoir toutes les nouveautés pour 2020 » explique Tahitia Procureur, responsable de communication.

Mais un mois à peine après les fêtes, le pouvoir d’achat est-il suffisant pour faire de nouvelles dépenses ? Oui, selon les commerçants, car les réductions sont attractives. Les achats sont cependant réfléchis selon les besoins. « On regarde juste ce qu’on a besoin pour les enfants qui vont à l’école » nous dit une cliente. « C’est vraiment le plaisir, mais nécessaire. Le budget est vite atteint » ajoute un autre client.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Dans une boutique de chaussures, la clientèle attend aussi les promotions pour s’équiper. Les réductions s’affichent sur une large gammes de modèles, et même les plus récents. « Malgré que l’on soit après Noël et le Black Friday, on a quand même une clientèle régulière qui sait qu’elle trouvera un modèle qui lui conviendra. On a du choix. Cela va de -20 à -70%. C’est la période de l’année où on peut vraiment faire de bons soldes » déclare Brigitte Audhuy, vendeuse.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En ce premier jour de soldes, la foule n’est pas encore au rendez-vous dans les magasins. Certains clients n’attendent cependant pas d’autres réductions, car selon les articles, le choix en terme de taille ou de couleur sera vite restreint. Et la paye n’est, en plus, pas encore tombée…

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV