samedi 24 septembre 2022
A VOIR

|

Pouvoir d’achat : la liste des PPN élargie, 10 milliards de Fcfp de mesures

Publié le

Sauvegarder le pouvoir d’achat des Polynésiens. C'est l'objectif de plusieurs mesures adoptées par le gouvernement. Ce mercredi, le ministre de l'Economie et le vice-président du Pays ont présenté leur plan.

Publié le 06/04/2022 à 17:25 - Mise à jour le 07/04/2022 à 9:57
Lecture 3 minutes

Sauvegarder le pouvoir d’achat des Polynésiens. C'est l'objectif de plusieurs mesures adoptées par le gouvernement. Ce mercredi, le ministre de l'Economie et le vice-président du Pays ont présenté leur plan.


La crise a perturbé le commerce au niveau mondial et entrainé une hausse des coûts de transport. Ajouté à cela, l’impact de la guerre en Ukraine et la flambée des prix des matières premières.

Pour tenter d’amortir la hausse des prix, le Pays a mis en places plusieurs mesures : exonération des droits et taxes à l’importation sur les matériaux de construction, stabilisation des prix des hydrocarbures, renforcement des contrôles des prix…

Ce mercredi, à l’issue du Conseil des ministres, le gouvernement présente de nouvelles mesures :

– L’élargissement de la liste des PPN, notamment pour les îles autres que Tahiti et Moorea (produits laitiers, produits d’hygiène féminine, viande locale, punu pua’a toro local, lessive liquide…).

Lire aussi > Application de la “TVA sociale” : la liste des produits exonérés

Sur ce point, le ministre de l’Economie Yvonnick Raffin explique que le gouvernement a “proposé un texte de loi au Cesec qui nous est revenu avec quelques recommandations que nous allons prendre en compte pour pouvoir la représenter in fine au conseil des ministres et faire voter cette loi par le législateur à l’assemblée. L’idée c’était d’élargir la liste des PPN à certaines iles autres que Tahiti et Moorea de manière à pouvoir amortir un peu plus cette augmentation sur les matières, sur les prix, dans les îles éloignées autres que Tahiti et Moorea.”

– Exonération de TVA et de CPS sur les PGC

– Exonération de TVA et de CPS sur les œufs

– Exonération des droits et taxes à l’importation sur les bois de construction

– Elaboration et mise à disposition des consommateurs d’une application mobile pour comparer les prix en temps réel. Ce comparateur de prix “existe déjà en Nouvelle-Calédonie. L’idée c’est de s’en inspirer et de permettre à tous les consommateurs lorsqu’ils vont faire leurs courses, de comparer les prix en direct et d’en informer la direction générale des Affaires économiques non pas pour fliquer mais pour remettre les bases de données à jour et permettre aussi à ce consommateur de choisir in fine dans quel magasin aller (…) pour faire ses courses. Ça permettra d’apporter un meilleur éclairage sur la pratique des commerçants”, explique le ministre.

– Campagne de communication visant à sensibiliser les consommateurs à faire jouer la concurrence. Plus large diffusion du « panier futé.

Le ministre Yvonnick Raffin, va par ailleurs proposer au Conseil d’administration de la Caisse de prévoyance sociale (CPS) de procéder à une baisse des charges sociales sur les salaires.

Le coût de ces mesures, qui seront prises en charge par le budget du Pays, est estimé à 10 milliards de Fcfp sur une année.

“Il n’est pas question pour nous de taxer en plus, rassure Yvonnick Raffin. Au contraire, nous verrons ce qu’on appelle dans nos pratiques, des conférences budgétaires, regarder où on peut chercher (…) dans nos budgets de fonctionnement, reprendre ce qui peut être repris dans nos réserves (…) Si on fait ça déjà on pourra je pense absorber ces 10 milliards.”

Toutes ces mesures ne seront actées qu’après un passage en conseil des ministres et de la CPS. Le Pays a d’ores et déjà donné rendez-vous en juin prochain pour faire le point sur l’impact de ces mesures. 

L’ensemble des mesures

Mesures existantes (prises depuis le début de l’année) :

Exonération de droits et taxes à l’importation sur les matériaux de construction (ciment, acier, fer, aluminium)

Exonération de droits et taxes sur les matières premières (matières importées par nos industries de transformation)

Stabilisation des prix des hydrocarbures au moins jusqu’en juillet (le litre d’essence est vendu 146 Fcfp, contre 159 Fcfp en Nouvelle-Calédonie et plus de 200 Fcfp en métropole – le prix du gazole destiné à EDT reste inchangé pour stabiliser le prix de l’électricité)

Soutien du prix de la farine (maintien du prix du pain)

Renforcement des contrôles des prix

Nouvelles Mesures :

Elargissement de la liste des PPN, notamment pour les îles autres que Tahiti et Moorea (produits laitiers, produits d’hygiène féminine, viande locale, punu pua’a toro local, lessive liquide…)

Exonération de TVA et de CPS sur les PGC

Exonération de TVA et de CPS sur les œufs

Exonération des droits et taxes à l’importation sur les bois de construction

Elaboration et mise à disposition des consommateurs d’une application mobile pour comparer les prix en temps réel

Campagne de communication visant à sensibiliser les consommateurs à faire jouer la concurrence. Plus large diffusion du « panier futé.

infos coronavirus