mardi 3 août 2021
A VOIR

|

L’investissement participatif : l’épargne polynésienne pour financer l’économie polynésienne

Publié le

Comment inciter les Polynésiens à investir dans l’économie locale ? C’est le défi que se lance une nouvelle entreprise, « Invest in Fenua ». L’idée ? Mettre en relation les entreprises qui portent des projets et ont besoin d’argent, et les Polynésiens qui veulent placer leur argent dans un projet d’avenir. Un financement innovant qu’on appelle l’investissement participatif.

Publié le 04/12/2020 à 14:52 - Mise à jour le 04/12/2020 à 14:53
Lecture < 1 min.

Comment inciter les Polynésiens à investir dans l’économie locale ? C’est le défi que se lance une nouvelle entreprise, « Invest in Fenua ». L’idée ? Mettre en relation les entreprises qui portent des projets et ont besoin d’argent, et les Polynésiens qui veulent placer leur argent dans un projet d’avenir. Un financement innovant qu’on appelle l’investissement participatif.

La société Viti veut développer son réseau, et a besoin de plusieurs centaines de millions de Fcfp. Elle utilisera ses fonds propres et un prêt bancaire classique, mais a aussi choisi de faire appel à l’investissement participatif. Une nouvelle manière de placer son argent, qui pourrait contribuer à relancer l’économie locale.

“Invest in fenua c’est une solution 100% digitale, dans un cadre sécurisé, qui permet à l’épargne polynésienne, en tout cas une partie de cette épargne, estimée à peu près à 200 milliards, qui n’est pas investie dans notre économie, d’être redirigée vers l’économie productive, et de financer nos entreprises. L’épargne polynésienne finance l’économie polynésienne”, explique Nicolas Laurent
directeur et cofondateur d’Invest in Fenua.

Ce type d’investissement n’a que quelques années de recul en métropole, et il est tout nouveau en Polynésie. C’est un placement qui peut offrir une forte rentabilité, mais qui reste risqué. C’est pourquoi il est impératif d’être accompagné par un conseiller financier : “L’intérêt c’est d’investir dans quelque chose qui a du sens dans l’économie locale, pour les emplois de demain, pour avoir un investissement de son épargne utile. Ça c’est le premier point. Et en terme de gestion de patrimoine, c’est aussi diversifier ses placements. C’est une brique supplémentaire dans l’épargne vis-à-vis des contrats d’assurance vie, ou d’autres placements. C’est un socle supplémentaire”, estime le directeur commercial de Cogep Finance, Nicolas Jalier.

L’autre intérêt de l’investissement participatif, c’est de choisir ses placements. Le but est bien sûr de gagner de l’argent, mais vous pouvez choisir un domaine qui vous tient à cœur et qui a un impact sur la société. Par exemple en investissant dans un projet social ou environnemental.

infos coronavirus