fbpx
mardi 18 février 2020
A VOIR

|

Les parlementaires du Pacifique “impressionnés” par notre industrie de la pêche

Publié le

Les parlementaires des îles du Pacifique, présents à Tahiti dans le cadre de leur conférence sur l’économie bleue durable, ont visité, tôt ce mercredi matin, le port de pêche de Papeete. Surpris de constater que la main d’œuvre est principalement locale, ils ont également été impressionnés par ce qui était mis en place pour valoriser l’industrie de la pêche au fenua.

Publié le 11/09/2019 à 11:34 - Mise à jour le 12/09/2019 à 9:22
Lecture 2 minutes

Les parlementaires des îles du Pacifique, présents à Tahiti dans le cadre de leur conférence sur l’économie bleue durable, ont visité, tôt ce mercredi matin, le port de pêche de Papeete. Surpris de constater que la main d’œuvre est principalement locale, ils ont également été impressionnés par ce qui était mis en place pour valoriser l’industrie de la pêche au fenua.

“Nous sommes maintenant un pays référent pour la pêche”, a lancé Gaston Tong Sang, le président de l’assemblée de la Polynésie française, au terme de la visite organisée au port de pêche de Papeete pour les parlementaires du Pacifique.

Ils ont pu assister, très tôt ce mercredi matin, à une opération de débarquement de bateau, à la découpe et au conditionnement du poisson frais. Une visite qui ne les a pas laissés de marbre.

“Je suis véritablement impressionné par ces démonstrations !, a confié Lord Fatafehi Fakafanua, le président de l’assemblée législative de Tonga. Il y a beaucoup de poissons ici, et l’industrie est bien rodée, notamment au niveau de l’export. C’est surprenant !”

“C’est bien organisé, renchérit Sebastian Marino, le président de la commission des affaires maritimes et du changement climatique représentant le président de la chambre des délégués de Palau. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est que la plupart, voire tous les employés ici sont des locaux ! On est épatés de voir comme la main d’œuvre est locale ! Chez nous, nous exportons du thon, mais nous ne sommes pas aussi organisés qu’ici. Nous devons avoir plus de bateaux à nous, plus de pêcheurs locaux aussi. Nous envoyons nos produits vers le Japon, c’est tout. Ce que l’on voit va certainement nous inspirer !”

“Une bonne visite comme celle-là vaut mieux que de grands discours, a déclaré de son côté Gaston Tong Sang. C’est pour mieux se rendre compte que nous construisons nous-mêmes nos bateaux, nous les armons. Les propriétaires de ces bateaux sont des Polynésiens, avec des marins-pêcheurs et des capitaines Polynésiens, et jusqu’au centre de conditionnement, on a aussi des locaux. C’est bien une politique réussie. On veut montrer à nos amis des îles du Pacifique qu’exploiter cette richesse, c’est possible. Nous sommes maintenant un pays référent pour la pêche. J’ai même entendu des responsables de Pays qui ont accédé à l’indépendance et qui ont passé des accords de pêche avec des pays étranger, nous citer comme exemple.”

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X