dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Les hôtels de Bora Bora ferment pour 2 mois minimum

Publié le

Bora Bora est durement touchée par la fermeture de nos frontières. Presque tous les hôtels de la place ont annoncé leur fermeture à compter de ce week-end. Un nouveau coup dur pour les professionnels du secteur du tourisme.

Publié le 06/02/2021 à 15:10 - Mise à jour le 06/02/2021 à 15:10
Lecture 2 minutes

Bora Bora est durement touchée par la fermeture de nos frontières. Presque tous les hôtels de la place ont annoncé leur fermeture à compter de ce week-end. Un nouveau coup dur pour les professionnels du secteur du tourisme.

L’annonce est désormais officielle. 90% des hôtels de la Perle du Pacifique, dont les établissements de standing, ferment à compter de ce samedi. Ce sont plus de 3 000 employés du secteur qui se retrouvent aujourd’hui en difficulté.  

« On a des touristes jusqu’à vendredi (hier, NDLR), après ça on ferme jusqu’au 31 mars, confie l’hôtelière Christina Teihotaata. Le personnel va rester à la maison pour bénéficier des aides du Pays avec le Diese. Par rapport à l’année dernière, c’est notre deuxième fermeture. On a des frais fixes qui sont très importants au niveau des hôtels et le Pays nous a entendus je pense et essaie de trouver des solutions pour aider un peu plus les hôteliers à rouvrir. Parce que là on ferme, mais il faut qu’après on ait la trésorerie et les moyens de rouvrir. »

Les structures de taille moindre ne sont pas non plus épargnées. Dans les pensions de famille, une fermeture est également envisagée.

« On commençait à sortir la tête de l’eau, et là c’est reparti encore pour 2 mois, voire 3, voire 4, on ne sait pas encore, souffle Raimiti Buchin, un autre hôtelier. Comme d’habitude, c’est toujours incertain, mais très mal. Pour l’instant on est ouvert, mais une fermeture sera amenée à être discutée, parce qu’avec les aides qui tardent à arriver et les Diese aussi qui tardent à arriver, on ne sait pas encore quoi prendre comme décision. »

La fermeture est estimée pour une durée de 2 mois. Pour l’heure, les professionnels n’ont pas de visibilité.

« Ce qui est important pour nous, c’est que le Pays se positionne rapidement sur une date de réouverture de l’activité, indique Rainui Besineau, le président du comité du tourisme de Bora Bora. On a parlé d’une fermeture de 2 mois, donc février-mars, mais on laisse planer le doute sur le troisième mois. On pense que mai, c’est une date qui pourrait être valable pour relancer le marketing, les ventes et tout. Parce que si on n’a pas de date, on ne peut pas reprendre la vente. »

Le plan d’aide annoncé par le gouvernement est le bienvenu. Et pour faciliter les démarches, le comité du tourisme de Bora Bora mettra en place une cellule d’accompagnement.

infos coronavirus