jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Les grands acteurs économiques du Pays ont rencontré Emmanuel Macron

Publié le

Le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré lundi les acteurs économiques du fenua, à son retour des Tuamotu. Une quarantaine de personnes ont participé à la rencontre.

Publié le 27/07/2021 à 11:20 - Mise à jour le 27/07/2021 à 13:37
Lecture 2 minutes

Le Président de la République Emmanuel Macron a rencontré lundi les acteurs économiques du fenua, à son retour des Tuamotu. Une quarantaine de personnes ont participé à la rencontre.

Tous avaient été conviés pour une rencontre sur le “développement économique du territoire” mais aussi du tourisme. La CPME, la CCISM, le Medef étaient représentés. Mais aussi Air Tahiti Nui, le Cluster maritime, la French Tech Polynésie et plusieurs grandes entreprises du fenua dont le groupe dirigé par Louis Wane. Deux grands perliculteurs avaient également été conviés.

Pour l’anecdote, parmi les participants, seules 3 femmes, dont la présidente de la French Tech Polynésie, étaient présentes. Les participants étaient regroupés par secteurs.

Christophe Plée, président de la CPME, a salué le soutien de l’Etat aux entreprises durant cette crise. Il a également rappelé l’importance de la compagnie aérienne locale Air Tahiti Nui pour les chefs d’entreprise.

Frédérick Dock, membre du Medef, s’est exprimé sur la transition énergétique, mais aussi sur la transition numérique, en temps que membre de la French Tech.
Il a exprimé le souhait d’un instrument financier spécifique pour aider la transition énergétique, “qui doit aussi être assurée par le privé”, rapportent nos confrères de Radio 1. Le Président de la République a annoncé qu’un fonds de soutien d’une durée de 4 ans allait être proposé.

Une annonce du Président a été particulièrement applaudie : le registre du commerce et des sociétés (RCS), gérée par un service du greffe en sous-effectifs, devient compétence du Pays. Une signature a eu lieu lundi. Ce changement devrait permettre d’accélérer les démarches pour les chefs d’entreprises du fenua.

Concernant le projet aquacole de Hao, le Président de la République s’est prononcé contre. “Quand je vois des projets étranges, financés par des investisseurs chinois improbables, avec des potentiels de création d’emplois incertains… je ne peux y voir que des perspectives de ‘mettre une patte’. Dans la vie, il faut savoir où on met ses fesses, et ce n’est jamais bon d’être entre deux chaises. Les grandes fermes, je pense que ce n’est pas une bonne idée et je pense que ça sent l’éléphant blanc, comme on dit en Afrique, à plein nez.”

Plusieurs annonces devraient être faites lors du dernier discours du Président ce mardi soir. Un discours que vous pourrez suivre en direct sur notre chaîne. Par ailleurs, Stéphane Chin Loy, président de la CCISM, sera l’invité de notre édition spéciale et reviendra avec nous sur cette rencontre avec les acteurs de l’économie locale.

Rédigé par

infos coronavirus