mardi 24 mai 2022
A VOIR

|

Le Viking Orion marque la reprise des croisières internationales

Publié le

C’est un pas de plus vers le retour à la vie d’avant. Les croisières à l’ international ont repris ce lundi, au quai des paquebots. Le Viking Orion et son demi-millier de passagers redonne le moral aux prestataires de services dans le secteur du tourisme… même si la reprise est pour l'instant timide.

Publié le 17/01/2022 à 16:13 - Mise à jour le 17/01/2022 à 16:13
Lecture 2 minutes

C’est un pas de plus vers le retour à la vie d’avant. Les croisières à l’ international ont repris ce lundi, au quai des paquebots. Le Viking Orion et son demi-millier de passagers redonne le moral aux prestataires de services dans le secteur du tourisme… même si la reprise est pour l'instant timide.

Sous un ciel gris, le Viking Orion a rejoint le quai des Paquebots tôt dans la matinée, à Papeete. Les 550 voyageurs américains du navire sont accueillis avec enthousiasme par les professionnels du tourisme. “Le temps est venu un peu perturber mais on a prévu un accueil tout en couleur pour les inviter à revenir”, indique Vaima Deniel, directrice des opérations locales de Tahiti Tourisme. Au programme : distribution de fleurs de tiare et spectacle marquisien près du stand des artisans.

Cette reprise d’activité réjouit les prestataires du secteur touristique, après deux années blanches. “On était contents quand on nous a annoncé que le paquebot arrivait”, confie Sonia, artisane. “Quand il y a le paquebot, il y a du monde. Nous avons toujours des touristes qui viennent de l’avion mais ce n’est pas pareil”. Sydney est guide touristique et lui aussi attendait les croisiéristes “avec impatience”.

Un spectacle marquisien attendait les croisiéristes près des stands des artisans (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Mais le virus de la covid est encore bien présent en Polynésie, notamment depuis l’entrée au fenua du variant Omicron. Des protocoles stricts sont appliqués pour s’assurer du bon déroulement de la croisière : “la plupart des compagnies qui passe en Polynésie demande à l’ensemble des passagers d’être vaccinés. Et puis après, il y a les tests pour embarquer, à leur port d’embarquement, et il y a aussi des tests avant d’arriver en Polynésie. On demande des tests avant qu’ils entrent sur le territoire”, précise Angélique Mordant, cheffe d’escale pour une compagnie touristique.

Pour certaines prestations, les capacités d’accueil des véhicules ont aussi été réduites. “Et puis on applique aussi tous les gestes barrières, c’est-à-dire le gel, le masque, etc. On a aussi une liste de passagers par excursions qu’on doit garder un certain temps, au cas où quelqu’un est déclaré positif pour qu’on puisse prévenir”, rajoute Angélique Mordant.

Plus de 500 croisiéristes ont débarqué du Viking Orion, ce lundi (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

De leur côté, les touristes reconnaissent l’efficacité des mesures sanitaires prises à bord : “le navire est très propre. […] Notre température est vérifiée régulièrement. De ce qu’on a compris, il n’y a pas de cas de covid sur le bateau”, rapporte un couple de croisiéristes américains, pour qui la Polynésie reste “une des plus belles destinations”.

Le prochain paquebot attendu dans la rade de Papeete est l’Insigna de Océania Cruises. D’autres suivront tout au long de l’année. Reste à savoir si la destination Polynésie parviendra à rester attractive dans un tel contexte de contraintes sanitaires.

infos coronavirus