samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Le Tahiti Nui, dernier espoir pour Maupiti

Publié le

À Maupiti, l’arrivée de la flottille administrative le "Tahiti Nui" est un véritable bol d’air frais pour la population. Lors de son passage sur l’île, le navire débarque près de 400 tonnes de marchandises au total. De quoi subvenir aux besoins des habitants pendant près d’un mois, le temps que met le navire avant de refaire escale à Maupiti et ce, dans le meilleur des cas…

Publié le 21/09/2020 à 16:03 - Mise à jour le 22/09/2020 à 9:02
Lecture 2 minutes

À Maupiti, l’arrivée de la flottille administrative le "Tahiti Nui" est un véritable bol d’air frais pour la population. Lors de son passage sur l’île, le navire débarque près de 400 tonnes de marchandises au total. De quoi subvenir aux besoins des habitants pendant près d’un mois, le temps que met le navire avant de refaire escale à Maupiti et ce, dans le meilleur des cas…

L’arrivée du Tahiti Nui à Maupiti est un moment de délivrance pour les habitants. Dans les cales du navire, un précieux chargement : plusieurs tonnes de marchandises attendent d’être débarquées.

Les sacs de sable, la ferraille et matériaux en tout genre sont débarqués en premier, puis vient ensuite le carburant et les bouteilles de gaz. Un stock suffisant pour tenir au moins jusqu’au prochain ravitaillement.

Sur le quai, les élévateurs ne chôment pas. Une fois les containers débarqués, c’est une course contre la montre. Après un mois d’attente et de privation, la population n’a qu’une hâte : récupérer ses colis.

Les habitants récupèrent leur marchandise à l’appel de leur nom. C’est à l’unisson que se fait le déchargement. Toute la population met la main à la pâte.

Dans cette cohue, les guident sanitaires veillent au grain. « Plus de la moitié de la population respecte le port du masque, mais il est difficile de respecter la distanciation lorsqu’il y a du monde sur le quai » admet Vaitu Teoroi, guide sanitaire.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Lorsque les provisions sont épuisées, certains habitants n’hésitent pas à faire l’aller-retour vers Bora Bora ou Raiatea pour s’approvisionner à nouveau. Une situation que déplore une bonne partie de la population, qui aimerait une desserte plus régulière vers Maupiti.

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.