samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Le Salon de Noël, un événement qui rapporte aux exposants

Publié le

De 2000 à 3000 visiteurs se pressent chaque jour sur les stands du Salon de Noël. Pour les 160 exposants, c'est un événement à ne pas manquer, qui leur permet de réaliser un bon chiffre d'affaires.

Publié le 17/12/2019 à 15:50 - Mise à jour le 17/12/2019 à 15:55
Lecture < 1 min.

De 2000 à 3000 visiteurs se pressent chaque jour sur les stands du Salon de Noël. Pour les 160 exposants, c'est un événement à ne pas manquer, qui leur permet de réaliser un bon chiffre d'affaires.

Les commerçants sont nombreux à prendre part à l’événement : 160 exposants participent au Salon de Noël jusqu’au 24 décembre à Mamao. C’est une première.

Certains ont payé l’emplacement pour leur stand près de 300 000 Fcfp. Mais l’opération est rentable. L’événement attire entre 2000 et 3000 visiteurs par jour… « Le stand frôle les 300 000 Fcfp mais on a fait pas mal de petites ventes à 1500, 2000, 4500 Fcfp. On a pu rentabiliser le stand. Maintenant il faut rentabiliser la main d’oeuvre tout ça, les gens qui ont travaillé. mais a priori ça va. (…) C’est la première fois qu’on participe à cette foire mais pour le moment ça va », confie un commerçant sur place.

« A Noël, les gens ont un budget cadeau. Le salon de Noël est vraiment intéressant. (…) A Noël on fait un bon chiffre d’affaires. Ce n’est pas négligeable. Je pense que pour tous les commerçants, Noël, c’est une bonne période », estime Hiva.

Même si certains accusent des pertes. Avec la foule, difficile de garder un oeil sur tout et des vols peuvent survenir. « Au niveau de la sécurité, on met toujours le paquet et on met un point d’honneur à rappeler à nos amis exposants qui vendent des produits de valeur comme les bijouteries, de mettre plusieurs vendeurs. Il vaut mieux plusieurs yeux, assure Heima, animatrice pour l’organisateur DB Tahiti. Les vols se sont des cas isolés. On n’est pas épargnés. Il y en a sur tous les événements » Deux vigiles circulent par ailleurs sur le salon en journée, et 4 de nuit.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de...

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV