vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Le Président Edouard Fritch reçoit le Conseil de surveillance l’IEOM

Publié le

COMMUNIQUE - L'institut d'émission d'outre-mer qui est la Banque centrale des collectivités françaises du Pacifique a tenu son Conseil de surveillance le mardi 31 mai dernier. Le dernier passage, en Polynésie française, de cette haute autorité monétaire auquel participe M. Yvonnick Raffin, ministre de l’Économie et des Finances, remonte à l'année 2015.

Publié le 02/06/2022 à 12:15 - Mise à jour le 02/06/2022 à 13:30
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - L'institut d'émission d'outre-mer qui est la Banque centrale des collectivités françaises du Pacifique a tenu son Conseil de surveillance le mardi 31 mai dernier. Le dernier passage, en Polynésie française, de cette haute autorité monétaire auquel participe M. Yvonnick Raffin, ministre de l’Économie et des Finances, remonte à l'année 2015.

À cette occasion, le président Edouard Fritch a accueilli à la Présidence l’ensemble des Conseillers qui étaient menés par Madame Sylvie Goulard, présidente de l’IEOM et sous Gouverneur de la Banque de France. Elle était accompagnée de Mme Marie Anne Poussin Delmas, directrice générale de l’IEOM et présidente de l’IEDOM ainsi que de M. Stéphane FOUCAULT Directeur général adjoint de l’IEOM. La délégation comprenait en outre des représentants de la direction générale du Trésor, des dirigeants de la Banque de France, des représentants du ministère des outre-mer et une déléguée du personnel.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur la situation économique de la Polynésie française, sur la liquidité de la place de Papeete ainsi que sur la surveillance des moyens de paiement. La présidente du Conseil de surveillance a apporté un éclairage intéressant au Gouvernement sur la situation économique internationale et sur l’évolution des taux dans les prochains mois. Le sujet des fraudes bancaires a également été abordé ainsi que les risques pesant sur les cryptos actifs donc certains présentent des risques très importants.

Le président Edouard Fritch a remercié l’IEOM d’avoir organisé son Conseil de surveillance à Tahiti. Il a également tenu à féliciter l’IEOM pour son implication essentielle pendant la crise de la COVID-19 afin que les banques de la place puissent disposer de ressources monétaires suffisantes pour financer les besoins formulés par les entreprises durant cette période. Pour rappel, ce sont 175 milliards de XPF qui ont été injectés au profit des banques de la zone d’émission du XPF dont 55 milliards de XPF pour les seuls établissements de crédit polynésiens.

infos coronavirus