mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Le Pays pourrait bénéficier d’un 2e prêt garanti par l’État de 25 milliards

Publié le

Le président Edouard Fritch a indiqué, ce jeudi matin à l'ouverture de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française, que le nouveau ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, lui a apporté l'assurance qu'une seconde tranche de prêt garanti par l'Etat de l'ordre de 25 milliards pourra être octroyée au Pays.

Publié le 23/07/2020 à 15:03 - Mise à jour le 28/07/2020 à 10:54
Lecture 2 minutes

Le président Edouard Fritch a indiqué, ce jeudi matin à l'ouverture de la session extraordinaire de l'assemblée de la Polynésie française, que le nouveau ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, lui a apporté l'assurance qu'une seconde tranche de prêt garanti par l'Etat de l'ordre de 25 milliards pourra être octroyée au Pays.

Le Pays pourrait obtenir, à 2 milliards près, les 56 milliards de Fcfp qu’il souhaitait depuis le départ (37 milliards pour les besoins du Pays et 19 milliards pour ceux de la CPS). Le haut-commissaire Dominique Sorain, le président du Pays Edouard Fritch, le vice-président Teva Rohfritsch et la ministre du Tourisme Nicole Bouteau étaient en visio-conférence, mercredi soir, avec le nouveau ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu et la députée Maina Sage.

« Le ministre des Outre-mer nous a apporté l’assurance qu’une seconde tranche de prêt garanti par l’Etat de l’ordre de 25 milliards de Fcfp pourra être octroyée à notre Pays selon les besoins définis dans notre Plan de relance. Nous en saurons un peu plus d’ici la fin du mois d’août », a déclaré Edouard Fritch, ce jeudi matin dans son discours d’ouverture de la session extraordinaire de l’assemblée de la Polynésie française.

Pour rappel, l’Etat avait accepté d’offrir sa garantie pour un prêt de 28,7 milliards de Fcfp, à contracter avec l’AFD, soit la moitié de la somme demandée. « Les négociations préalables à la signature de ce prêt sont maintenant achevées. Le vote de la modification de la loi de finance qui intègre la garantie de l’Etat est prévue à la fin du mois de juillet. Nous procéderons dès lors à la signature du prêt au début du mois d’août prochain », a informé Edouard Fritch avant de « souligner que la réponse partielle de l’Etat ne nous permet pas de combler tous nos besoins financiers. Il faut également savoir que le Pays a pris l’engagement de soutenir la trésorerie de la CPS à hauteur de 16,7 milliards de Fcfp. Le solde du prêt, soit 12 milliards sera donc affecté au budget du Pays, mais ce montant est insuffisant pour permettre le rebond de notre économie. »

S’il est bien accordé, ce second PGE de 25 milliards de Fcfp, qui viendrait en complément des 28,7 milliards déjà accordés, répondrait donc davantage aux besoins évalués par le Pays pour relancer l’économie locale.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.