lundi 26 septembre 2022
A VOIR

|

Le maire de Rimatara rencontre le gouvernement

Publié le

Le maire Artigas Hatitio et le conseil municipal de Rimatara ont souhaité rencontrer le président Edouard Fritch et les membres du gouvernement qui l’accompagnent sur l’île à l’occasion de l’opération historique de titrement des terres de l’ile, pour échanger sur différents sujets.

Publié le 11/04/2022 à 18:01 - Mise à jour le 11/04/2022 à 18:01
Lecture 2 minutes

Le maire Artigas Hatitio et le conseil municipal de Rimatara ont souhaité rencontrer le président Edouard Fritch et les membres du gouvernement qui l’accompagnent sur l’île à l’occasion de l’opération historique de titrement des terres de l’ile, pour échanger sur différents sujets.

La rencontre s’est tenue dans la salle du conseil municipal de la commune et a porté principalement sur des questions concernant le développement de Rimatara, dont :

  • La mise en œuvre du programme PROTEGE financé par la communauté européenne. Le maire a remercié le ministre de l’Environnement sur la bonne mise en œuvre du programme à Rimatara. Le ministre a salué la bonne exécution du programme tant du point de vue de la sécurité que de la qualité sanitaire de l’eau, en cohérence avec le plan PROTEGE ; 
  • Le traitement des déchets, et notamment l’évacuation de certains déchets tels les encombrants et les recyclables vers Tahiti ; 
  • Le projet de biosphère des Australes auquel la commune adhère. Ainsi le conseil municipal a délibéré en faveur du projet tel que conçu en concertation avec le ministère de l’Environnement. Le ministre de l’Environnement annonce la visite prochaine d’experts qui vont accompagner la commune sur le sujet de l’impact et des effets induits potentiels sur l‘économie de l’île. Ces impacts doivent être connus de la population de Rimatara ; 
  • Le développement agricole : le conseil municipal désire orienter son agriculture vers des productions vivrières naturelles et abandonner la filière pomme de terre à Rimatara qui amène les producteurs à utiliser des intrants chimiques. Le ministre de l’Agriculture annonce également l’arrivée des responsables de l’EPIC Vanille pour lancer un projet de serres de vanille ;
  • La transformation agroalimentaire : l’île souhaite s’orienter vers une production majeure de manioc et la transformation du manioc en farine. Le gouvernement salue et encourage ce projet de transformation du manioc en farine qui trouve toute sa place dans le programme de l’autonomie alimentaire que le gouvernement est entrain de promouvoir ;
  • Le réseau routier de l’île : le maire aborde le sujet de l’affectation des portions routières dans le patrimoine du Pays et de la commune. En outre, le maire souhaite la construction des caniveaux le long du réseau routier. La répartition de l’affectation du réseau routier fera l’objet d’un approfondissement et de discussions entre les techniciens du Pays et ceux de la commune pour bien définir les tracés et la portée communale ou territoriale des portions routières une fois affectées.

infos coronavirus