dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Le budget des familles après les fêtes

Publié le

Repas, cadeaux, feux d’artifices ou encore voyages… Les fêtes de fin d’année sont désormais derrière nous, et comme à chaque fois, elles font exploser le budget des familles. Alors, comment les familles polynésiennes font-elles pour finir le mois ? Nous avons suivi deux familles moyennes durant leurs achats dans une grande surface de Pirae.

Publié le 06/01/2020 à 11:02 - Mise à jour le 06/01/2020 à 11:02
Lecture 2 minutes

Repas, cadeaux, feux d’artifices ou encore voyages… Les fêtes de fin d’année sont désormais derrière nous, et comme à chaque fois, elles font exploser le budget des familles. Alors, comment les familles polynésiennes font-elles pour finir le mois ? Nous avons suivi deux familles moyennes durant leurs achats dans une grande surface de Pirae.

C’est en famille qu’Edgar Tefaatau, habitant de Papeete, vient faire ses courses. À ses côtés, sa femme, ainsi que trois de leurs petits-enfants. Dans le caddie, quelques boîtes de petits pois et des sachets de riz, choisis selon un critère bien précis. « C’est le prix d’abord. Et la qualité est là quand même. Après, c’est à toi de bien cuisiner ça, d’ajouter des ingrédients etc. pour en faire un bon plat » explique Edgar.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Avec un budget de 30 000 Fcfp, Edgar doit nourrir toute sa famille : ses 9 enfants, leurs compagnes et les petits-enfants. Son seul revenu d’entrepreneur ne suffisant pas, tout le monde à la maison met la main à la poche. « Bien avant les fêtes déjà, il faut gérer le budget pour pouvoir acheter et mettre de côté. On a des frigos, des congélateurs etc. pour stocker. Pour toute la famille, j’ai pensé à acheter un cadeau en commun pour Noël, comme par exemple une gazinière pour que tout le monde puisse en profiter » explique le père de famille, prévoyant. En effet, Edgar ne se soucie pas trop de son porte-monnaie, en tout cas, pas pour ce mois-ci. En plus de la contribution de ses enfants, il a déjà fait un stock de produits alimentaires pour les deux prochains réveillons. Il aussi prévu de quoi terminer le mois sans se ruiner.

Ernestine, habitante de Titioro, elle, vit seule, mais demeure tout de même prudente sur ses dépenses. Un paquet de biscuits suffira amplement à satisfaire ses petits-enfants : « Je prends toujours les mêmes produits, je les connais. Quand c’est nouveau, je regarde le prix et parfois c’est trop cher. C’est rare que je les achète ».

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : la Polynésie déconfinée le 21 mai, les...

Toutes les deux semaines environ, le Haut-commissaire et le Président s'expriment côte à côte sur l'évolution de l'épidémie et des restrictions. Cette double allocution sera-t-elle celle du déconfinement ? Réponse dans notre édition spéciale :

Covid-19 : les sociétés de nettoyage essentielles dans la...

Les agents de nettoyage sont aussi en première ligne dans la lutte contre le Covid-19. Ils travaillent sans relâche pour désinfecter des entreprises ou encore les supermarchés, où la demande est en hausse depuis quelques semaines.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV