samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

L’aide au permis de conduire renouvelée pour 2022

Publié le

Le pays a renouvelé son dispositif d’aide au financement pour obtenir son permis de conduire. Les inscriptions pour pouvoir en bénéficier sont ouvertes dès aujourd'hui. 50 millions de Fcfp seront alloués pour financer le permis de plus de 500 bénéficiaires. Une aubaine pour les petites bourses.

Publié le 28/12/2021 à 14:37 - Mise à jour le 29/12/2021 à 10:27
Lecture 2 minutes

Le pays a renouvelé son dispositif d’aide au financement pour obtenir son permis de conduire. Les inscriptions pour pouvoir en bénéficier sont ouvertes dès aujourd'hui. 50 millions de Fcfp seront alloués pour financer le permis de plus de 500 bénéficiaires. Une aubaine pour les petites bourses.

En moyenne, il faut débourser 120 000 Fcfp pour passer son permis de conduire catégorie B (voiture) au fenua. Un montant important qui peut se réduire grâce à l’aide au permis de conduire du pays. 15 auto-écoles ont adhéré au dispositif. “Cette aide est une très bonne chose, car le permis, c’est un coût quand même pour les élèves. Donc c’est vrai que d’avoir cette aide, ça leur permet de venir se former, et de pouvoir se présenter à l’examen un peu plus prêts que s’ils ne l’avaient pas eu. C’est un avantage considérable pour eux, sachant que de nombreux d’élèves n’ont pas beaucoup de moyens. Souvent ils ne prennent pas beaucoup d’heures de conduite et ils ne peuvent pas vraiment se former correctement” indique Christophe Chambrial, moniteur d’une auto-école.

Il faut compter 10 heures de formation au code de la route et 20 heures pour la conduite avec un délai rallongé de 3 à 4 mois pour l’obtention de l’examen théorique. La prise en charge financière du pays est de 83% soit 95 000 Fcfp, le reste de 17% est à la charge du candidat : “Pour démarrer le dispositif, il devra verser à l’auto-école qu’il aura choisie 20 000 Fcfp” précise Lucien Pommiez, directeur des transports terrestres.

Au total, 526 personnes vont pouvoir bénéficier de cette aide en 2022. Pour rappel, en 2020, sur les 526 bénéficiaires au permis de conduire, seuls les trois quarts ont réalisé leurs démarches pour finaliser un partenariat avec une auto-école et suivre la formation. En 2021, le dispositif a été impacté par la seconde vague de l’épidémie de Covid-19, et seuls 400 jeunes se sont inscrits.

Cette mesure d’aide est à destination des jeunes de 18 à 30 ans “sous condition de ressources” et relevant de profils suivants :
– étudiants ;
– demandeurs d’emploi ;
– bénéficiaires d’une mesure d’aide à l’emploi ;
– apprentis ;
– personnes en formation.
Les personnes en situation de handicap, répondant à ces profils, sont également éligibles au dispositif.

La constitution des dossiers démarre ce mardi 28 décembre 2021 et se termine le 9 janvier 2022. Elle a été simplifiée grâce à un partenariat avec la CPS. Elle sera totalement dématérialisée. Le dossier devra être déposé du 10 au 12 janvier 2022 en ligne ou à la Direction des Transports Terrestres (DTT) ou encore par voie postale.

> Plus d’informations ICI <

infos coronavirus