mercredi 16 juin 2021
A VOIR

|

La disparition des pièces de 1 et 2 Fcfp aura-t-elle un impact sur les prix ?

Publié le

La modernisation de la monnaie se fera au 1er septembre 2021, avec la mise en circulation de la pièce de 200 Fcfp et la fin programmée des petites pièces de 1 et 2 Fcfp. Ces tota, les Polynésiens y sont attachés et pourtant ces petites pièces sont souvent stockées dans des pots ou dans des fonds de tiroirs. Leur disparition aura-t-elle un impact sur les prix ?

Publié le 19/01/2021 à 16:39 - Mise à jour le 20/01/2021 à 16:22
Lecture 2 minutes

La modernisation de la monnaie se fera au 1er septembre 2021, avec la mise en circulation de la pièce de 200 Fcfp et la fin programmée des petites pièces de 1 et 2 Fcfp. Ces tota, les Polynésiens y sont attachés et pourtant ces petites pièces sont souvent stockées dans des pots ou dans des fonds de tiroirs. Leur disparition aura-t-elle un impact sur les prix ?

Elles se cachent souvent sous les plus grosses pièces ou entre des billets dans les portes monnaies ou au fond des sacs. Les pièces de 1 et 2 Fcfp, utiles pour faire l’appoint n’auront plus court légal au 1er juin 2022.  

Lire aussi : De nouvelles pièces de monnaie en septembre 2021

La modernisation de la monnaie avec la mise en circulation d’une piece de 200 Fcfp en septembre prochain et la fin des tota fait débat : « Les gens ont toujours l’habitude d’avoir de petites pièces dans leur porte-monnaie, mais ça devient rare. Les nouvelles pièces pourront faciliter, pour nous commerçants, les échanges de monnaies », estime une vendeuse de Papeete. « Moi ça allègera mon portefeuilles. je préfère qu’on fonctionne avec que des 5 Fcfp qu’avec de la petite monnaie » déclare une jeune femme.

Mais avec leur disparition , les consommateurs craignent une hausse des prix dans les commerces puisqu’il faudra arrondir. Selon Florent Venayre, professeur des universités en sciences économiques, la règle d’arrondis ne se fera pas produit par produit mais sur le montant total des achats : « On va arrondir aux 5 Fcfp les plus proches systématiquement par le haut ou le bas, mais au plus proche donc quand on sera près de 1 ou 2 Fcfp, on arrondira par le haut ou par le bas pour se rapprocher des 5 Fcfp les plus proches. Progressivement, les produits qui ne sont pas des multiples de 5 Fcfp vont finir par disparaître ». À noter : cette règle de l’arrondi ne s’appliquera qu’aux paiements en espèces.

Lire aussi : Les Polynésiens invités à utiliser leurs pièces de 1 et 2 Fcfp

Si certains prix sont libres, il faudra cependant encadrer les produits PNN comme la baguette. Son prix tombe au franc près : « C’est sûr que les gens vont crier à la hausse de prix, c’est certain. Comme on l’a fait pour l’euro. Et en fait il faut savoir que c’est faux. Mais c’est le sentiment que les gens ont eu parce qu’en fait il y a des arrondis qui se sont faits sur des éléments très sensibles : les boissons de distributeurs, le pain… »

Selon le rapport d’activité de l’institut d’émission d’outre mer de 2019, on constate que les pièces de 1 et 2  Fcfp représentent un gros volume dans le circuit monétaire ; 33 % des pièces sont de 1 Fcfp et 26% de 2 Fcfp. Pour autant, leur valeur équivaut à seulement 3 et 4% du montant total des pièces en circulation.

130 millions de pièces de 1 et 2 Fcfp sont en circulation au fenua. Et elles dorment souvent dans des pots. Leur production et leur mise en circulation coûtent finalement plus chères que leur valeur faciale.

infos coronavirus