mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

Foire d’octobre : 20 000 visiteurs mais un panier moyen en baisse

Publié le

C’est la première foire commerciale qui se tient au fenua depuis plusieurs mois : après 5 jours, la foire d’octobre s’achève sur un bon bilan. Malgré la Toussaint, elle a fait le plein de visiteurs. Mais cela ne s’est pas nécessairement traduit par des ventes massives : le budget des ménages consacré aux loisirs s’est écroulé. Les Polynésiens comptent leurs sous.

Publié le 01/11/2021 à 16:19 - Mise à jour le 01/11/2021 à 16:19
Lecture 2 minutes

C’est la première foire commerciale qui se tient au fenua depuis plusieurs mois : après 5 jours, la foire d’octobre s’achève sur un bon bilan. Malgré la Toussaint, elle a fait le plein de visiteurs. Mais cela ne s’est pas nécessairement traduit par des ventes massives : le budget des ménages consacré aux loisirs s’est écroulé. Les Polynésiens comptent leurs sous.

Très attendue par les exposants et la population de Tahiti, la Foire d’octobre a accueilli durant 5 jours près de 20 000 visiteurs au Parc Expo de Mamao. L’organisatrice Jennifer Pontini dit être satisfaite : “aujourd’hui, on ne savait pas trop ce que ça allait donner parce que c’est la Toussaint, c’est un jour férié. Mais finalement, depuis l’ouverture, il y a du monde. On est contents pour nos exposants, parce que ce sont des gens qui, pour la plupart, ne vivent que de ça. C’est une énorme reprise pour eux, c’était un enjeu économique”.

Pour Fabien, exposant d’équipements de sport, cette première foire est concluante (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Après plusieurs mois sans salle de sport, les Polynésiens s’équipent. Fabien expose pour la première fois ses accessoires de sport : “on reviendra. Les salles avaient fermées du coup maintenant, les gens vont faire beaucoup plus de sport chez eux. On voit bien que maintenant, les gens ont vraiment envie de se bouger, de faire du sport, de s’entretenir, de prendre soin de son corps”.

Le constat général est toutefois moins positif en terme de recettes. Si les visiteurs ont répondu présents, leur pouvoir d’achat est restreint en raison de la crise. C’est ce qu’a constaté Heiani, une exposante de bijoux : “je pense qu’ils ont des priorités. Ils préfèrent plus payer les factures qu’avoir un bijou. Après là, on n’a pas eu trop de clientèle […] mais sinon ça va, on ne râle pas parce qu’au moins, ça s’est réouvert”.

Les bijoux ont eu moins de succès en raison d’un pouvoir d’achat en baisse (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Prochain rendez-vous commercial dans un mois et demi pour les fêtes de Noël…

Article précédentTere Farerei i Ua Pou
Article suivantParau Tahiti du 1er novembre

infos coronavirus