mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Entreprises portuaires : les mesures de soutien du Port autonome

Publié le

Le Président Edouard Fritch, le Vice-Président Teva Rohfritsch, et le ministre de l’Équipement, René Temeharo, ont présenté ce mardi matin à la Présidence, le plan de soutien du Port autonome de Papeete à l’économie du Pays, en présence également du directeur du Port autonome, Jean-Paul Le Caill.

Publié le 09/06/2020 à 13:19 - Mise à jour le 09/06/2020 à 15:04
Lecture 2 minutes

Le Président Edouard Fritch, le Vice-Président Teva Rohfritsch, et le ministre de l’Équipement, René Temeharo, ont présenté ce mardi matin à la Présidence, le plan de soutien du Port autonome de Papeete à l’économie du Pays, en présence également du directeur du Port autonome, Jean-Paul Le Caill.

À l’occasion du séminaire gouvernemental du jeudi 21 mai dernier relatif au plan de relance économique post Covid-19, le gouvernement a pris acte du projet de contribution du Port autonome de Papeete en faveur du soutien à l’économie portuaire qu’il compte mettre en œuvre sur les six prochains mois.

Un ensemble de mesures en ce sens a donc été entériné par le conseil d’administration du Port réuni le 26 mai dernier, sous la présidence de René Temeharo, ministre de l’Équipement et des transports terrestres. La délibération adoptant le plan de soutien à l’économie portuaire a depuis été rendue exécutoire par le Conseil des ministres.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

René Temeharo a rappelé que les objectifs principaux des mesures annoncées sont d’éviter la faillite de nombre d’entreprises intervenant sur le port et de soulager leur trésorerie afin de sauvegarder les emplois.

Les mesures portent sur les six domaines suivants :

  1. Exonération des frais d’amarrage, de lamanage et de remorquage pendant 6 mois ;
  2. Prise en charge des frais de gardiennage pendant 6 mois ;
  3. Maintien du tarif de basse saison pour les voiliers des particuliers de la marina de Papeete pendant 6 mois ;
  4. Exonération des loyers pendant une période de deux à 6 mois ;
  5. Exonération des redevances d’encombrement pendant 6 mois ;
  6. Exonération des redevances de stationnement  pendant 4 mois.

Le montant de ces mesures s’élève à 479 millions de Fcfp et se répartit comme suit selon les secteurs d’activité :

  • Soutien aux activités touristiques : 110 600 000 Fcfp
  • Soutien à la desserte maritime interinsulaire : 85 100 000 Fcfp
  • Soutien aux autres activités économiques : 283 600 000 Fcfp

infos coronavirus