jeudi 27 janvier 2022
A VOIR

|

Communiqué

EDT augmente ses tarifs de 5% pour Tahiti Nord

Publié le

COMMUNIQUÉ - Lors du conseil des ministres du mercredi, a été annoncée la hausse de 5% des tarifs de l'électricité, soit 1,8 Fcfp/kWh, pour les usagers de la concession de Tahiti Nord et des concessions des îles gérées par EDT, dès le 1er janvier 2022. Une décision justifiée par la hausse du cours mondial des hydrocarbures.

Publié le 23/12/2021 à 8:28 - Mise à jour le 23/12/2021 à 16:13
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - Lors du conseil des ministres du mercredi, a été annoncée la hausse de 5% des tarifs de l'électricité, soit 1,8 Fcfp/kWh, pour les usagers de la concession de Tahiti Nord et des concessions des îles gérées par EDT, dès le 1er janvier 2022. Une décision justifiée par la hausse du cours mondial des hydrocarbures.

Annoncé depuis plusieurs mois, le dispositif de péréquation des tarifs de l’électricité entrera en vigueur au 1er janvier 2022. À compter de ce jour, tous les usagers d’un service public de distribution d’électricité en Polynésie française contribueront, comme par le passé, au dispositif de solidarité à hauteur de 6,3 Fcfp/kWh. Cette contribution alimentera un fonds dédié géré par le Pays puis sera redistribuée intégralement au travers de montants de compensation de péréquation versés à tous les gestionnaires de réseaux.

Les deux principaux objectifs poursuivis par le Pays sont d’une part, de garantir une équité d’accès au service public de l’électricité entre tous les usagers de Polynésie française, et d’autre part, d’équilibrer les comptes d’exploitation des services publics de l’électricité, hélas souvent déficitaires dans les archipels éloignés.

Par ailleurs, en raison de son taux de dépendance aux importations, la Polynésie française subit de plein fouet l’envolée du cours mondial des hydrocarbures depuis le mois de janvier 2021. En effet, le cours a bondi de 60% entre le mois de janvier et de décembre 2021. Malgré l’outil de stabilisation des prix des hydrocarbures (FRPH) dont le Pays dispose pour contenir la hausse des hydrocarbures, la répercussion sur les tarifs de l’électricité est inévitable. Le réajustement tarifaire induit par les deux raisons évoquées s’établit à 5%, soit 1,8 Fcfp/kWh, pour les usagers de la concession de Tahiti Nord et des concessions des îles gérées par EDT.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :

– Utilisation du réseau Vini par Vodafone sur les îles de Raiatea et Huahine
– Subvention au profit de l’OPH pour la réhabilitation du Centre d’hébergement des étudiants d’Outumaoro  
– Le prix de la bouteille de gaz va augmenter de 65 Fcfp
Evolution du réseau satellite domestique dans les Archipels éloignés
– Modification du code de l’aménagement de la Polynésie française
– Règlementation du mouillage à Huahine
– Subvention à l’association de consommateurs Te Tia Ara
– Subvention en faveur de l’association « Opu Nui »
– Subvention en faveur de l’association Diadorim
– Indice des prix à la consommation
– Prolongation de la durée permettant la résolution sans pénalité des contrats touristiques
– Prorogation des dispositifs particuliers pour le suivi des malades de la Covid-19
– Opérations de dépollution des lagons perlicoles
– Emprise foncière destinée à accueillir le futur Institut polynésien du cancer et ses annexes
– Tarif pour la formation des préparateurs de vanille
– Réglementations des zones de pêche
– Subvention au profit du Syndicat rhum agricole de Polynésie française
– Subventions en faveur de la CAPL
– Subventions d’investissement en faveur d’un club bâtisseur
– Perspective 2022 des actions de prévention et de promotion de santé
– Modification de la carte sanitaire – oncologie
– Subventions aux établissements scolaires
– Subvention en faveur de l’Association Lire sous le vent
– Dispositions diverses en matière de ressources humaines au sein de la fonction publique (projet loi du Pays)

infos coronavirus