vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Edouard Fritch s’entretient avec le directeur général de la Communauté du Pacifique

Publié le

COMMUNIQUE - Ce vendredi, le président Edouard Fritch a reçu Stuart Minchin, directeur général de la Communauté du Pacifique accompagné par son directeur adjoint, Cameron Diver et de la directrice de l’intégration et de la mobilisation des ressources, Mme Karena Lyons.

Publié le 20/05/2022 à 16:22 - Mise à jour le 20/05/2022 à 16:23
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUE - Ce vendredi, le président Edouard Fritch a reçu Stuart Minchin, directeur général de la Communauté du Pacifique accompagné par son directeur adjoint, Cameron Diver et de la directrice de l’intégration et de la mobilisation des ressources, Mme Karena Lyons.

Pour cette rencontre, le Président était assisté de messieurs Bruno Peaucellier (directeur de cabinet adjoint), Manuel Terai (délégué aux affaires internationales, européennes et du Pacifique), Maurice Lau Poui Cheung (chef du bureau des affaires du Pacifique), et Thierry Catteau (chef du bureau des affaires européennes).

L’entretien a tout particulièrement porté sur les défis qui se posent aux Pays du Pacifique, et notamment concernant l’accès aux financements pour les projets, et du rôle de la Communauté du Pacifique qui vient à l’appui de ses membres. La nécessité de plaider pour un allègement des procédures d’accès à ces fonds auprès des bailleurs a également été discuté.

La Polynésie accueillera le One Island Summit en 2023

Annoncé à Brest en février 2022 lors du « One Ocean Summit », le président Fritch a présenté le projet d’organiser le « One Island Summit » en 2023 en Polynésie française et a sollicité le soutien de la CPS pour la réalisation de ce sommet. Cette dernière, fort de son expérience en Océanie, a répondu favorablement.

Le président Edouard Fritch s’est par ailleurs montré disposé à accueillir le bureau régional que la CPS se propose d’établir au niveau de la région « Polynésie », sous réserve d’un accord unanime du Groupe des Leaders Polynésiens (PLG). Cette décision s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’engagement de la Polynésie française au sein de la CPS au profit de la région Pacifique.

infos coronavirus