samedi 1 octobre 2022
A VOIR

|

Depuis le Covid, le casse-tête des touristes pour retirer du liquide en Francs Pacifique

Publié le

Au pic de la haute saison, les voyageurs en visite au fenua n’ont désormais accès qu’à un seul guichet pour changer des devises en francs Pacifique. Depuis la crise Covid, les banques ont arrêté l’activité de change en dehors de leur clientèle. Une situation qui complique le séjour des visiteurs.

Publié le 13/08/2022 à 9:10 - Mise à jour le 13/08/2022 à 13:32
Lecture 2 minutes

Au pic de la haute saison, les voyageurs en visite au fenua n’ont désormais accès qu’à un seul guichet pour changer des devises en francs Pacifique. Depuis la crise Covid, les banques ont arrêté l’activité de change en dehors de leur clientèle. Une situation qui complique le séjour des visiteurs.

S’offrir une couronne au marché, des productions artisanales ou payer son parking : des petites transactions du quotidien qui peuvent s’avérer compliquées pour les touristes. Depuis deux ans, ils n’ont plus accès au change dans les banques du fenua.

Pour se fournir en monnaie locale, ils doivent soit anticiper soit utiliser les distributeurs automatiques de billets. Or, s’ils sont vides, ou si le plafond de retrait a été atteint, la seule option reste le bureau de change de l’aéroport international de Tahiti – Faa’a, le seul bureau de change de Tahiti. Le guichet est ouvert du lundi au vendredi de 8 heures à 11 heures 30, et 3 heures avant chaque vol international. Le flux de touristes est continu.

Une situation qui perturbe le séjour de certains touristes, qui limitent leurs dépenses sur place. Habitué des voyages, Fernandes, touriste brésilien, est étonné : “Dans les autres pays, on peut changer son argent à l’aéroport, et ont peut aller dans les bureaux de changes à l’intérieur des villes. À Tahiti, le seul endroit où on peut faire du change, c’est dans l’aéroport. Et seulement de 8 heures à 11 heures 30. Si on rate ces horaires, comme cela m’est arrivé : il faut revenir. Dans mon pays, au Brésil, il n’y a pas d’endroit où se procurer des Francs Pacifiques”.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

En ville, nombreux sont les touristes à la recherche de liquide. Ils se rendent alors à l’accueil de Tahiti Tourisme. “La première chose que font les touristes en descendant de l’avion, c’est de se rendre directement sur les lieux touristiques ou en ville, en pensant pouvoir obtenir du change. Ils viennent nous demander, et on les redirige vers l’aéroport. Les banques ici ne font le change que pour leurs clients, c’est un frein pour l’économie” explique Keha Frebault, conseiller chez Tahiti Tourisme.

L’arrêt du change pour les touristes dans les agences bancaires, arrêt motivé par la crise sanitaire, est-il définitif ? Les différentes agences bancaires éludent les questions. Quelles autres options sont envisagées pour permettre aux touristes de consommer autant qu’ils le souhaiteraient ?

Pour l’heure, il ne semble pas y en avoir. Une situation surprenante pour une destination où le tourisme constitue pourtant la première ressource.

infos coronavirus