vendredi 30 juillet 2021
A VOIR

|

Covid-19 : le plan de soutien à l’économie portuaire prolongé jusqu’au 31 mars 2021

Publié le

Le conseil des ministres a rendu exécutoire la délibération du 17 décembre du conseil d’administration du Port Autonome de Papeete portant modification de la délibération du 26 mai dernier adoptant le plan de soutien à l’économie portuaire pour face à l’épidémie liée à la Covid-19.

Publié le 28/12/2020 à 15:14 - Mise à jour le 28/12/2020 à 15:14
Lecture 2 minutes

Le conseil des ministres a rendu exécutoire la délibération du 17 décembre du conseil d’administration du Port Autonome de Papeete portant modification de la délibération du 26 mai dernier adoptant le plan de soutien à l’économie portuaire pour face à l’épidémie liée à la Covid-19.

Pour faire face à la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19, le Conseil d’administration du Port autonome de Papeete a en effet adopté un plan de soutien au bénéfice des quelques 200 entreprises installées dans sa circonscription le 26 mai dernier.

Le plan de soutien du Port autonome de Papeete en faveur de l’économie portuaire face à l’épidémie liée au Covid-19 prévoyait de nombreuses mesures d’aide, essentiellement sous forme d’exonération du paiement des diverses prestations portuaires (loyers, remorquage, amarrage, redevance de stationnement et d’encombrement, gardiennage, etc.), d’une durée variant de 2 à 6 mois. Grâce à cette mesure, l’emploi au sein de ces entreprises a pu être préservé en soulageant au maximum la trésorerie des entreprises pour éviter nombre de faillites.

À la date du 15 décembre, le montant des aides allouées tous secteurs confondus s’est élevé à 437,5 millions Fcfp, sur un prévisionnel de 511 millions Fcfp.

Il apparaît clairement que l’ensemble des entreprises ont pu supporter le choc sanitaire et l’activité portuaire a repris un cours quasi normal à l’exception notable du secteur de la croisière et des charters nautiques, très fortement dépendant de la clientèle touristique internationale. Le secteur du tourisme, le plus fortement impacté par cette crise sanitaire, a bénéficié du maximum des aides, soit une exonération de l’ensemble des charges portuaires sur 9 mois jusqu’au 31 décembre 2020. Cependant en raison de l’absence d’une reprise d’activité normale, il a donc été décidé de prolonger le plan de soutien actuel pour ce secteur particulier jusqu’au 31 mars 2021.

À la fois pour le secteur du charter nautique, pour les navires de croisière, Aranui V, Paul Gauguin, Soleal, Wind Spirit), aussi bien pour les activités d’amarrage, de remorquage et de gardiennage, le montant total de la prolongation du soutien est estimé à près de 28 millions de Fcfp.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
– Schéma directeur de l’agriculture 2021-2030 du Pays
– Lancement de la campagne de vaccination Covid-19
– Subvention en faveur de l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE)
– Financement de la construction du centre d’hébergement international du CRIOBE
– Convention État/Polynésie française relative au service militaire adapté en Polynésie française
– Covid-19: prorogation des dispositifs de prise en charge par les régimes de protection sociale de certains actes médicaux et infirmiers
– Mesures exceptionnelles pour les étudiants
– Réalisation du court-métrage “Pa’ari”

infos coronavirus