mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Plan de relance : le gouvernement annonce la prolongation des dispositifs de soutien à l’emploi

Publié le

Le gouvernement a présenté ce mardi matin son plan de relance économique. Appelé, CAP 2025, il a pour ambition de rebâtir le pays en cinq ans. La crise du Covid a fortement impacté le pays à tous les niveaux. Tous les secteurs sont donc concernés par ce plan de relance

Publié le 01/09/2020 à 9:45 - Mise à jour le 01/09/2020 à 14:40
Lecture 2 minutes

Le gouvernement a présenté ce mardi matin son plan de relance économique. Appelé, CAP 2025, il a pour ambition de rebâtir le pays en cinq ans. La crise du Covid a fortement impacté le pays à tous les niveaux. Tous les secteurs sont donc concernés par ce plan de relance

La crise économique promet d’être difficile mais le plan de relance du gouvernement se veut ambitieux avec plus de 200 mesures. Tous les secteurs sont concernés notamment le tourisme, la perle ou encore la pêche durement frappée par la crise. Deux axes prioritaires ont été annoncé : la sauvegarde de l’emploi et le renforcement de la solidarité afin de préserver les équilibres sociaux.

Parmi les mesures emblématiques, celle du prolongement et du renforcement des dispositifs d’aide à hauteur de 70% du smig. Les demandeurs d’emploi à la suite d’un plan social seront accompagnés.

La commande publique sera accélérée et amplifiée en adaptant le code des marchés publics afin de simplifier les procédures administratives.

Au volet social, le gouvernement annonce une aide pour les familles ayant perdu leur emploi afin qu’elles puissent payer les loyers de leurs logements sociaux. Les aides aux bons alimentaires seront également maintenues voire augmentées.

Afin de relancer l’économie, la consommation des ménages sera encouragée par des mesures supplémentaires.

Concernant la santé, des moyens importants seront alloués à l’entretien et à la rénovation des structures de soins à Tahiti et dans les îles.

Dans cette crise, le manque à gagner pour la CPS est énorme avec près de 15 milliards de Fcfp de recettes en moins. Le gouvernement annonce un soutien pour le maintien des régimes en place évalué à 19 milliards de Fcfp 

Si les réserves accumulées par le pays durant ces trois dernières années ont permis de ne pas sombrer à la suite du confinement, pour avancer vers l’avenir, le gouvernement compte demander une dotation de solidarité nationale à l’État de 56 milliards de Fcfp comprenant l’aide à la CPS.

Avec ce plan de relance sur cinq ans, le Pays espère revenir à son niveau d’avant la crise.

Retrouvez le replay de notre édition spéciale et notre liveblog ici :

infos coronavirus