Consommation : la hausse des prix s’est  accélérée fin 2022, selon l’IEOM

Publié le

Dans sa note « tendances conjoncturelles du quatrième trimestre 2022 », diffusée ce mercredi, l’Institut d’Emission d’Outre-mer souligne que « le moral des chefs d’entreprise » du Fenua « se maintient malgré les incertitudes ». L’IEOM constate également que « la hausse des prix accélère ».

Publié le 15/03/2023 à 14:30 - Mise à jour le 15/03/2023 à 15:56

Dans sa note « tendances conjoncturelles du quatrième trimestre 2022 », diffusée ce mercredi, l’Institut d’Emission d’Outre-mer souligne que « le moral des chefs d’entreprise » du Fenua « se maintient malgré les incertitudes ». L’IEOM constate également que « la hausse des prix accélère ».

« L’Indicateur du climat des affaires demeure au-dessus de sa moyenne de longue période, à 112,8, soit +0,3 point par rapport au trimestre précédent. Le marché de l’emploi demeure bien orienté. La consommation des ménages progresse, comme l’illustrent les importations de biens de consommation (hors alimentation), dans un contexte d’inflation persistante », note l’IEOM.

En effet, « la hausse des prix accélère » pour atteindre « +8,5% en glissement annuel en décembre 2022, après +7,6% en septembre ». Une hausse qui « résulte principalement de la progression des prix de l’ameublement et de l’équipement ménager (…) ainsi que des produits alimentaire (+12%) ». Seuls les tarifs de communications ont diminué « de 16,4% sur l’année ». L’an dernier, « l’inflation moyenne s’est établie à 6,4% contre 0,5% en 2021 ».

Du côté des bonnes nouvelles, la fréquentation touristique. En 2022, la Polynésie a accueilli 218 750 visiteurs, un chiffre « proche du niveau de 2019 », souligne l’IEOM.

Dernières news

Activer le son Couper le son