mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Ces entreprises affaiblies par la crise mais qui tiennent bon

Publié le

C’est le challenge de plusieurs entrepreneurs : redémarrer leur activité fragilisée à chaque déconfinement. À Papeete, Hinarii et Jonathan ont ouvert leur salle de réalité virtuelle le 11 mars 2020. Depuis, les mesures restrictives n’ont eu de cesse d’affaiblir leur trésorerie. Aujourd’hui et malgré le manque d’aide, le couple souhaite coûte que coûte remonter la pente.

Publié le 14/10/2021 à 15:46 - Mise à jour le 14/10/2021 à 15:46
Lecture < 1 min.

C’est le challenge de plusieurs entrepreneurs : redémarrer leur activité fragilisée à chaque déconfinement. À Papeete, Hinarii et Jonathan ont ouvert leur salle de réalité virtuelle le 11 mars 2020. Depuis, les mesures restrictives n’ont eu de cesse d’affaiblir leur trésorerie. Aujourd’hui et malgré le manque d’aide, le couple souhaite coûte que coûte remonter la pente.

Pluton, Saturne ou encore Jupiter : imaginez réviser le système solaire autrement que sur un cahier. C’est l’expérience qu’ont mené ce jeudi matin des élèves de CM1. La salle de réalité virtuelle de Hinarii et Jonathan propose des expériences pédagogiques inédites.

Un moment de bonheur pour les enfants, mais aussi pour la gérante des lieux. Cela fait plus d’un an que la situation sanitaire la tourmente. Son activité étant trop récente, Hinarii n’a pu bénéficier que du fonds de solidarité malgré des charges fixes inchangées : “on a eu un manque à gagner de 70% parce que c’est très difficile surtout quand tu commences. Tu commences, tu fais la publicité, tu te fais connaître, on commence à monter un petit peu et […] on est obligés de fermer. Tu t’arrêtes, tu ne peux plus rien faire, et après tu recommences, tu réouvres, il faut recommencer la publicité, retourner chercher les clients, refaire des promotions. C’est épuisant. Et quand tu sais que financièrement, tu as du mal parce qu’il n’y a pas forcément les aides qui suivent, ça donne envie d’abandonner, mais bon… On y est, on va essayer de faire au mieux”.

La salle de Papeete a rouvert ses portes samedi. Pour attirer les foules, elle annonce déjà de nouvelles expériences virtuelles.  

Rédigé par

infos coronavirus