samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

Bilan décevant pour la foire agricole

Publié le

La foire agricole s'est terminée dimanche. La chambre de l'Agriculture et les exposants ont dressé un bilan relativement décevant. La principale cause pointée du doigt : le pass sanitaire réclamé lors des premiers jours, à Outumaoro.

Publié le 06/12/2021 à 10:10 - Mise à jour le 06/12/2021 à 10:11
Lecture < 1 min.

La foire agricole s'est terminée dimanche. La chambre de l'Agriculture et les exposants ont dressé un bilan relativement décevant. La principale cause pointée du doigt : le pass sanitaire réclamé lors des premiers jours, à Outumaoro.

Il n’y avait pas foule pour la dernière journée de la mini foire agricole sur le site de la mairie de Punaauia. Avec seulement 50 exposants, aucun pass sanitaire n’était réclamé. Malgré l’absence de cette contrainte, les visiteurs se sont fait plutôt rares. Le comité organisateur s’est tout de même montré optimiste : “on est content, on a fait un bilan positif. On peut dire qu’on a fait un bon bilan”, se satisfait Patricia Hoata, président de l’association Hei tini rau. “Il n’y a pas eu un chiffre d’affaire comme celui qu’on fait d’habitude, sachant que tous les ans, on se rassemblait sur un seul endroit. Aujourd’hui, on s’est divisés en deux mais pas pour un seul événement”.

Du côté d’Outumaoro, le pass sanitaire était obligatoire dès le 1er décembre, ce qui a largement freiné les visiteurs. Pour les dernières journées, le nombre d’exposants a été réduit à 50 afin d’exempter le site du pass sanitaire obligatoire. Pourtant, cette mesure n’a pas motivé les visiteurs. Pour les exposants venus des îles, la difficulté a été d’écouler les stocks de marchandises.

Cette année, 10 000 visiteurs ont été comptabilisés contre 100 000 lors des années précédentes.

infos coronavirus