lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Auti’a : une carte de paiement prépayée pour les plus démunis

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le lancement expérimental de ce nouveau dispositif de paiement est prévu pour la mi-février à destination de 500 familles sélectionnées par la Direction des solidarités de la famille et de l’égalité (DSFE).

Publié le 16/02/2022 à 10:41 - Mise à jour le 16/02/2022 à 10:41
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - Le lancement expérimental de ce nouveau dispositif de paiement est prévu pour la mi-février à destination de 500 familles sélectionnées par la Direction des solidarités de la famille et de l’égalité (DSFE).

Au quotidien, la DSFE délivre, après évaluation, des aides sociales pour soutenir les personnes les plus démunies et éviter ainsi une très forte aggravation des situations de précarité individuelles et familiales.

Parmi toutes les aides sociales existantes, les aides dites de premières nécessités visent à répondre aux besoins du quotidien des particuliers par l’attribution de bons papiers utilisables auprès des commerçants partenaires pour toutes denrées alimentaires (hors tabac, alcool et boissons gazeuses sucrées), produits d’hygiène (corporels et ménagers) et vestimentaires au bénéfice des personnes momentanément privées de toutes ressources ou se trouvant dans une situation difficile.

Ainsi, près de 50 622 bons d’aides de premières nécessités ont été distribués en 2021 par la DSFE pour l’ensemble des 3 régimes de la PSG (protection sociale généralisée).

Bien que ce dispositif ait prévalu jusqu’alors en ce qu’il permet aux familles de pouvoir faire des achats sans disposer d’un compte bancaire ou présentant un solde en débit, il présente néanmoins de nombreux inconvénients de gestion, tant pour les usagers qui sont stigmatisés aux caisses des commerçants et se voient dans l’obligation d’effectuer leurs achats en une seule fois, que pour la DSFE et la CPS (Caisse de prévoyance sociale) qui se voient contraints de traiter les tâches chronophages. Il en va de même pour les commerçants partenaires qui doivent retenir une organisation comptable complexe.

L’ensemble de ces contraintes a conduit le ministère de la Famille, la DSFE et la CPS à œuvrer de manière concertée avec Socredo et l’OSB pour proposer un nouveau dispositif de paiement par carte prépayée, lequel permettra de remédier aux limites du dispositif actuel.

Identifiée “Carte Auti’a”, la carte prépayée se présente comme un support monétique permettant à son titulaire de régler ses achats chez un commerçant conventionné par la DSFE indépendamment de toute attache bancaire. Le versement des aides sociales pourra s’effectuer sur un mois, un trimestre, voire plus, selon l’évaluation des travailleurs sociaux.

Conformément à la réglementation bancaire, la carte Auti’a est privative, nominative et sécurisée par un code confidentiel et valable pour une durée de 4 ans. Le retrait d’espèces et le paiement en ligne ou sans contact restant prohibés. Afin de faciliter la gestion du budget des familles en difficultés, la consultation du solde disponible sur la carte sera possible par le bénéficiaire sur les tickets délivrés, auprès d’un distributeur automatique de billets ou encore sur l’application Tatou gérée par la CPS.

Ce nouveau dispositif va ainsi contribuer à changer certaines habitudes de consommation des personnes en difficultés sociales en offrant la possibilité aux bénéficiaires d’aides sociales d’effectuer leurs achats en plusieurs fois, et donc, de consommer davantage de produits frais ou périssables permettant une meilleure alimentation et d’accès aux produits locaux.

Le lancement expérimental de ce nouveau dispositif de paiement prévu pour la mi-février permettra aux 500 familles sélectionnées par la DSFE de bénéficier sur la base du volontariat d’un atelier de sensibilisation tout au long de l’année 2022. Le contenu de cet atelier a été élaboré en partenariat avec plusieurs services du Pays qui participeront à l’animation et travailleront également au développement d’une nouvelle version du guide “bien manger sans trop dépenser”.

Cet atelier permettra pour ceux qui le souhaitent :

  • D’améliorer la gestion du budget familial, particulièrement au niveau de l’alimentation ;
  • D’économiser sur le budget dédié à l’alimentation en cuisinant soi-même et en transformant des produits alimentaires à moindre coût ;
  • De favoriser l’accès à une nourriture plus saine, plus nutritive et plus équilibrée pour toute la famille.

La DSFE, la DAG (Direction de l’agriculture), la CAPL (Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire) et la DSP (Direction de la santé) sont partenaires de cette initiative qui contribuera à l’effort du Pays pour favoriser le processus de transition alimentaire.

Après évaluation, la carte Auti’a sera de manière progressive proposée auprès de l’ensemble des familles en difficultés.

infos coronavirus