dimanche 19 septembre 2021
A VOIR

|

Gels hydroalcooliques : tout responsable de la mise sur le marché devra justifier l’efficacité virucide de son produit

Publié le

L'allègement du confinement s'accompagne de mesures économiques : vente d'alcool, de masques, gel hydroalcooliques et baisse des prix du carburant... Le ministre de l'Economie et la directrice des Affaires économiques ont apporté des précisions ce jeudi :

Publié le 30/04/2020 à 13:45 - Mise à jour le 30/04/2020 à 16:21
Lecture < 1 min.

L'allègement du confinement s'accompagne de mesures économiques : vente d'alcool, de masques, gel hydroalcooliques et baisse des prix du carburant... Le ministre de l'Economie et la directrice des Affaires économiques ont apporté des précisions ce jeudi :

Concernant les gels hydroalcooliques, un arrêté a été publié au Journal officiel et définit le terme “hydroalcoolique”. Ces produits, importés ou fabriqué localement et revendiquant une action contre les virus doivent être composés d’au moins 60 % d’alcool à 96 % ou respecter les conditions de composition prévues à l’arrêté n° 256 CM du 11 mars 2020 ou respecter la norme EN 14476 ou une norme reconnue équivalente.

Mais surtout, le responsable de la première mise sur le marché et tout grossiste de ces produits doivent être en mesure de justifier, à tout moment, l’action ou l’efficacité virucide du produit, par la présentation de documents.

L’étiquetage est également réglementé.

En conférence de presse, Sabine Bazile, directrice des Affaires économiques a tenu à souligner que ceux qui tentent de tromper le consommateur risquent “2 ans de prison et 4.5 millions d’amende”.

Retrouvez notre liveblog de la conférence de presse ici :

Rédigé par

infos coronavirus