fbpx
lundi 20 janvier 2020
A VOIR

|

Aéroport de Tahiti Faa’a : un nouvel appel public à la concurrence

Publié le

Ça y est : le nouvel appel public à la concurrence pour l'aéroport de Tahiti Faa'a a été publié au Journal officiel.

Publié le 18/11/2019 à 14:52 - Mise à jour le 18/11/2019 à 15:21
Lecture < 1 min.

Ça y est : le nouvel appel public à la concurrence pour l'aéroport de Tahiti Faa'a a été publié au Journal officiel.

Un avis d’appel public à la concurrence pour la concession de l’aérodrome de Tahiti-Faa’a a été publié au Journal officiel du 15 novembre.

Lire aussi : Gestion de l’aéroport : ADT dans l’attente de l’appel d’offres de l’Etat

En 2017, après une contestation de la commune de Faa’a concernant l’attribution de la concession à ADT, la justice a estimé que celle-ci était irrégulière, pointant que la concession “n’a été précédée d’aucune formalité de publicité, ni de mise en concurrence”. En conséquence, la concession a été annulée.

Une première procédure de Miss en concurrence avait été lancée en 2018. Mais, depuis, le gouvernement a annoncé la rétrocession des aérodromes de Bora Bora, Uturoa et Rangiroa. Un nouvel appel d’offres a donc été lancé.

En septembre dernier, en plateau sur TNTV, le président Edouard Fritch a estimé que l’aéroport de Tahiti Faa’a “doit être revu de fond en comble. On ne peut plus faire juste un coup de peinture. Il faut l’agrandir de façon à ce que le trafic puisse être adapté aujourd’hui.”

Lire aussi : La concession de l’aéroport de Tahiti-Faa’a à ADT, a été annulée

Le nouvel avis d’appel public à la concurrence souligne : “Le concessionnaire devra réaliser en début d’exécution du contrat de concession un programme de travaux initiaux, comprenant notamment la rénovation et l’extension à l’est de l’aérogare, l’augmentation de la capacité des parkings voitures et le doublement du canal de drainage. Le montant estimatif du programme de travaux initiaux, qui sera précisé dans les documents de consultation, s’élève à environ 40 millions d’euros (4.8 milliards de Fcfp, NDLR). Le concessionnaire réalisera également les investissements nécessaires à l’aménagement, au développement et en particulier au maintien aux normes de l’aérodrome.”

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Réforme des retraites : la grève dans l’enseignement peu...

Le quatrième appel à la grève en Polynésie contre la réforme des retraites a été peu suivi dans le corps enseignant. Pas de manifestation non plus dans les rues de Papeete. Les élèves ont pris le chemin de l’école sans grande perturbation, ce matin. Une école à Punaauia était cependant fermée.

Sécheresse en Australie : plus de 5 000 dromadaires...

Des tireurs à bord d'hélicoptères ont abattu plus de 5 000 dromadaires sauvages en Australie lors d'une campagne visant à réduire la menace que ces animaux constituent pour la population dans le contexte de la sécheresse qui sévit dans l'intérieur du pays, ont annoncé mardi les autorités.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X