lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

À deux semaines de Noël : la majorité des commerces fermés à Papeete

Publié le

La capitale déserte, à moins de deux semaines de Noël. Si quelques enseignes ont ouvert leurs portes ce matin, elles étaient très peu nombreuses. A défaut de marché de Noël, les commerçants ne se rattrapent pas en ouvrant en dehors de leurs créneaux habituels.

Publié le 13/12/2020 à 18:37 - Mise à jour le 14/12/2020 à 10:00
Lecture 2 minutes

La capitale déserte, à moins de deux semaines de Noël. Si quelques enseignes ont ouvert leurs portes ce matin, elles étaient très peu nombreuses. A défaut de marché de Noël, les commerçants ne se rattrapent pas en ouvrant en dehors de leurs créneaux habituels.

Les rideaux baissés, et les rues vides… Difficile d’imaginer que nous sommes à moins de deux semaines du réveillon de Noël…
Malgré l’opération lancée depuis mercredi par la Chambre de commerce et d’industrie : J’achète au fenua pour Noël, les enseignes, elles, ont choisi pour la plupart de ne pas ouvrir ce dimanche…
Hormis quelques exceptions. « Juste pour l Noël, on est ouverts aujourd’hui. La semaine prochaine aussi, de lundi à dimanche. Et vendredi soir on fait une nocturne. ce matin quand n a ouvert c’était un peu calme et petit à petit ils sont arrivés et ils nous ont dit ‘on a vu sur Facebook que vous étiez ouverts et sans hésiter on est venus », raconte Jeannina Tematahotoa, vendeuse dans une boutique de textile de la capitale.
Une cliente apprécie : « C’est intéressant parce que le magasin est libre et on est tranquille pour faire notre choix. »

Les rues quasi-désertes de Papeete Crédit Tahiti Nui Télévision

Pour cette parfumerie : il y a plusieurs avantages à une ouverture dominicale. « Ça me semble logique d’ouvrir en période de décembre un peu avant Noël qui approche vite. Et d’autre part, avec tout ce qui s’est passé en 2020, il nous semblait judicieux de proposer ça aux clients pour qu’ils puissent venir en toute sérénité en ville, se garer sans problème et avoir le temps de flâner, d’avoir des conseils un peu plus poussés aussi. En fait maintenant, les gens qui se déplacent en magasin, c’est pour un acte d’achat. Ce n’est plus du passage comme avant. Vraiment, ils viennent pour quelque chose de précis », remarque Corinne, responsable adjointe de la boutique.

Crédit Tahiti Nui Télévision

Cette boutique de vêtements juniors souhaite offrir plus de créneaux aux clients pour effectuer les derniers achats. Mais la gérante déplore que plus de commerces n’aient pas joué le jeu : « À Noël on aime faire les magasins, c’est un esprit où tout le monde sourit, et je me dis que si les gens travaillent la semaine du lundi au vendredi et le samedi, dimanche est le meilleur moment pour faire du shopping, estime Laura, fille de la gérante. L’année dernière ou l’année d’avant, il y avait beaucoup plus de boutiques qui étaient ouvertes. Après, je peux comprendre vu les circonstances sanitaires. Mais ce serait mieux… »

Une situation qui profite aux grandes surfaces du fenua, dont la plupart ont ouvert leurs portes toute la journée.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.