jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

12e FED : 3,7 milliards de Fcfp annoncés pour l’eau et l’assainissement

Publié le

Sujiro Seam, l’ambassadeur de l’Union européenne pour le Pacifique est en Polynésie Il s’agit pour lui de faire le point sur le partenariat entre la collectivité et l’Union Européenne. Il faut dire qu’à travers le fonds européen de développement, divers projets ont été financés dans le secteur du tourisme, mais aussi dans celui de l’eau et de l’assainissement. C’est le cas de l’extension du réseau de collecte de la station d’épuration de Papeete, où l’ambassadeur s’est rendu ce vendredi.

Publié le 19/08/2022 à 15:44 - Mise à jour le 24/08/2022 à 11:19
Lecture 2 minutes

Sujiro Seam, l’ambassadeur de l’Union européenne pour le Pacifique est en Polynésie Il s’agit pour lui de faire le point sur le partenariat entre la collectivité et l’Union Européenne. Il faut dire qu’à travers le fonds européen de développement, divers projets ont été financés dans le secteur du tourisme, mais aussi dans celui de l’eau et de l’assainissement. C’est le cas de l’extension du réseau de collecte de la station d’épuration de Papeete, où l’ambassadeur s’est rendu ce vendredi.


C’est sa première visite au fenua depuis sa nomination et elle n’aurait pas pu se faire sans un passage à la station d’épuration de Papeete. L’ambassadeur de l’Union Européenne pour le Pacifique a pu constater ce vendredi matin l’avancée du projet Te ora no anahi. Un projet dont une partie a bénéficié de 2 milliards de Fcfp du 10e FED, le fonds européen de développement, entre 2006 et 2013. L’Europe devrait à nouveau apporter son appui financier pour les prochaines années.

Le projet pour le futur appui budgétaire de l’UE en Polynésie française, ça sera à nouveau l’eau et l’assainissement – après avoir financé pendant le 11e FED le tourisme durable. Donc l’objectif c’est bien de rencontrer les autorités du Pays, mais c’est aussi de voir des projets concrets, soit que nous avons financés soit qui pourraient être financés au titre de notre appui futur, explique Sujiro Seam. Et la somme dont on parle pour le futur appui budgétaire, qui sera étendu sur une période de 5 ans, c’est 31,5 millions d’euros c’est-à-dire 3,7 milliards de Fcfp.”

Près de 4 milliards de Fcfp d’aide, donc, qui devraient être dédiés aux projets relatifs à l’eau et à l’assainissement. La commune de Papeete espère ainsi un accompagnement financier pour le raccordement de Pirae et Arue au réseau d’assainissement de la capitale.

“En ce qui concerne l’opération Pirae-Arue et Papeete, nous espérons qu’ils pourront financer aussi une partie des réseaux. Pour l’instant, on est au stade des études, combien va couter cette opération. Mais toujours est-il que nous travaillons en collaboration avec eux“,

L’appui budgétaire futur de l’Europe en Polynésie pourrait être acté par la signature d’une convention lors du forum entre les l’Union Européen et les Pays et Territoires d’Outre-Mer à Nouméa, dans quelques mois

Sujiro Seam et Edouard Fritch. Crédit : Présidence de la Polynésie

infos coronavirus