lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Une partie du marae Taputapuatea s’est effondrée

Publié le

Publié le 20/11/2017 à 8:38 - Mise à jour le 20/11/2017 à 8:38
Lecture < 1 min.

Indignation sur la toile polynésienne depuis lundi : une internaute a publié des images du marae Taputapuatea endommagé. Une partie du monument s’est écroulée.

Déjà en juillet dernier, la commune appelait la population et les visiteurs à respecter le site. Des personnes avaient été photographiées prenant la pause, debout sur les pierres sacrées. La commune menaçait de poursuivre les personnes en justice. 

Selon nos informations, il semblerait que ce soit une jeune femme, en voulant se prendre en photo sur le haut du « ahu » qui aurait provoqué cette dégradation.

L’effondrement pourrait cependant être dû simplement à la fragilité du marae. De nombreuses roches sont en équilibre précaire. En tout cas, ce n’est pas le premier éboulis qui se produit sur ce marae… Sur le site Hauviri qui fait face à la plage, une partie du Ahu est également tombé en début d’année. Fragilisé par le temps également, d’autres plaques de roches menacent de s’effondrer.

Le ministre de la culture Heremoana Maamaatuaiahutapu, interrogé par nos confrères de Radio 1, a expliqué que le marae fait l’objet actuellement d’une étude par un bureau spécialisé qui devrait faire des propositions pour consolider l’édifice sans le dénaturer.

Le marae Taputapuatea a été classé cette année au patrimoine mondial de l’Unesco. La labellisation du site devait permettre de le préserver le lieu. 

 

Rédaction web 

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...