mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Vidéo – Une marche sur le feu sous la protection des dieux

Publié le

Publié le 30/06/2018 à 12:16 - Mise à jour le 30/06/2018 à 12:16
Lecture 2 minutes

La traditionnelle danse ouvre la cérémonie, avant la bénédiction du brasier. Les initiés ouvrent ensuite la marche, sur des pierres chauffées jusqu’à plus de 600 degrés. La traversée est rapide, mais la préparation du brasier a pris des mois de travail. « C’est lourd à mettre en place, il faut aller couper le bois, il faut du matériel, ensuite il faut aller ramasser les cailloux dans les embouchures des rivières, puis tout transporter ici. tout cela se planifie. »

Mais plus que tout, pour Raymond Graffe, « Ce sont surtout les mauvaises pensées, maléfiques, de l’extérieur que je suis obligé de transformer en énergie positive avec l’aide de mon équipe. Chacun de nous connaît ses responsabilités et ce qu’il doit faire. »

Pour le Tahua, qui a jeuné durant 72 heures pour préparer la cérémonie, « C’est le spirituel et la communion avec les ancêtres qui me donne cette force. La force du feu est toujours présente » assure t-il, « Tout le monde attendait ce moment, pour retrouver cette communication avec les dieux et les ancêtres. Et moi aussi. J’aime sentir le feu dans mes entrailles. »

En tout, 38 personnes ont travaillé à la préparation de l’office religieux. Les spectateurs sont ensuite invités à faire un vœu et eux aussi, traverser la fournaise. Une expérience unique. Certains n’hésitant pas à revenir, comme Catherine, une résidente. « Je l’ai déjà fait l’année dernière, et c’est toujours la même émotion. C’est toujours un peu particulier; Outre la peur de se bruler, il y a aussi quelque chose de mystique, d’un peu sacré. c’est impressionnant. »
 
Le prêtre Raymond Graffe et sa famille traversent ensuite les flammes, l’apogée de la soirée. Cette fois encore, le feu ne semble pas les toucher.
 
 

Rédaction web avec Solenne Barlot et Naea Bennett

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...