mardi 26 mai 2020
A VOIR

|

Vidéo : retour sur l’arrivée de la double pirogue Hokule’a

Publié le

Publié le 13/04/2017 à 15:08 - Mise à jour le 13/04/2017 à 15:08
Lecture 2 minutes

Ce matin, les douze membres de l’équipage ont été accueillis au son des pahu et des toere pour débuter la cérémonie. Des milliers de visiteurs, danseurs et artistes se sont mobilisés pour faire rayonner la culture des populations du Pacifique.

La pirogue Hokule’a a effectué un tour du monde, durant trois ans, dans le but de sensibiliser les populations à la protection de l’environnement. « Je pense que nous avons fait prendre conscience aux populations de l’extrême importance de la sauvegarde de la planète. Si l’on se dit que la protection de l’environnement est un problème mondial, le défi semble impossible à relever tout seul. Alors que si on pense collectivement, avec nos amis, nos familles, notre communauté, nos îles ; on aura un grand impact sur la planète », explique Kaleo Wang, membre de pirogue. 

Durant ce grand voyage, les membres de l’équipage ont continué à naviguer avec les étoiles pour sauvegarder la culture du Pacifique. 
« Avant le premier départ du Hokule’a, beaucoup de personnes se fichaient d’être Hawaiien. Ils ne voulaient pas parler le langage ni connaitre la culture. Mais ramener ce savoir-faire de navigation et le pratiquer à nouveau permet de faire changer les mentalités pour que nous soyons fiers de nos traditions », ajoute-t-il au micro de TNTV.

Le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, était entouré de plusieurs membres du gouvernement pour les accueillir. « C’est courageux de faire le tour du monde pour porter ce message de protection de la planète et des océans. Nous, petit pays du Pacifique, nous ne voulons pas être victime du changement climatique mais leader du changement climatique. Nous devons continuer à nous battre car le dérèglement climatique est déjà une conséquence sur le territoire avec la montée des eaux » déclare le ministre. 

Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihotai

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV