dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Vidéo – Les élèves du Conservatoire sur la scène de To’ata pour leur gala

Publié le

Publié le 13/12/2017 à 13:18 - Mise à jour le 13/12/2017 à 13:18
Lecture < 1 min.

Pour la première fois mercredi soir, le gala du Conservatoire artistique de la Polynésie s’est déroulé sur la scène de To’ata. « D’habitude on le fait dans les jardins du Musée de Tahiti et des îles. C’est un gros changement. (…) To’ata c’est mythique. C’est là où se déroule le Heiva i Tahiti, c’est là où les plus grands groupes du monde rêvent de se produire », se réjouit Fabien Dinard le directeur de l’établissement. 

800 élèves de la section traditionnelle (enfants, adolescents et adultes) se sont produits en cinq tableaux principaux dont la trame a été écrite par l’auteur Patrick Amaru. Parmi ces tableaux, un haka, le plus grand choeur de Himene du Fenua (250 enfants/adolescents) et des ‘orero. « Le ‘orero c’est important pour nous puisque la base de la culture c’est la langue. Nous avons pu voir un prodige Tuariki. Je pense que tout le monde a été touché par sa prestation. Je pense que ce garçon ira loin dans le ‘orero. » 

Le jeune garçon de tout juste 8 ans a répété de nombreuses fois pour sa prestation. Pour sa première fois sur la scène de To’ata le garçon a trouvé ça « super » même s’il admet qu’il avait « les jambes qui tremblaient ». Tuarii est sûr qu’un jour il parlera le reo Tahiti couramment. « Ma mamie enseigne le Tahitien et elle nous parle en Tahitien. »
 

Rédaction web 

 
 

Fabien Dinard, directeur du Conservatoire

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : 1 517 cas et un nouveau décès

Une femme de 85 ans est décédée, ce vendredi, des suites de la COVID-19, annonce la Présidence dans un communiqué. Ce qui porte à 6 le nombre de décès au fenua depuis le début de la pandémie. Au total, 1 517 cas ont été identifiés depuis le 15 juillet.

34 muto’i stagiaires en formation

Ils apprennent les rudiments du métier de policier municipal. 34 stagiaires ont endossé l’uniforme et découvrent les différentes facettes de la profession....

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV