mardi 21 septembre 2021
A VOIR

|

Vidéo – Le tatouage polynésien à l’Unesco ? Pas pour tout de suite

Publié le

Publié le 14/09/2018 à 10:27 - Mise à jour le 14/09/2018 à 10:27
Lecture < 1 min.

Le tatouage fait partie de la culture polynésienne, et pour le préserver, certains aimeraient le voir inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais ce n’est pas si simple. Une des conditions pour inscrire un bien immatériel est qu’il n’y ai pas eu de rupture dans la pratique. Or, en 1820 les missionnaires ont interdit le tatouage au fenua. La pratique de cet art n’a repris que 100 ans plus tard… 

Pour que le tatau soit inscris au patrimoine mondial immatériel de l’Unesco, il faudrait que la demande soit portée par plusieurs pays du triangle polynésien. Et Samoa est le seul territoire dans lequel la pratique du tatouage n’a jamais été interrompue. 

Contacté, le ministre de la Culture Heremoana Maamaatuaiahutapu explique qu’il n’envisage pas pour l’instant de se lancer dans la procédure. 

En revanche, l’inscription de la vannerie, du tressage ou encore de la sculpture pourrait être étudiée. 

L’inscription du Ori Tahiti est par ailleurs toujours en cours. Un dossier est en train d’être monté et un comité devrait étudier la demande l’année prochaine. 

Rédaction web 

Rédigé par

infos coronavirus