mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Vidéo – Kaha, un tatoueur marquisien qui se passionne pour les motifs de ses ancêtres

Publié le

Publié le 10/01/2019 à 15:11 - Mise à jour le 10/01/2019 à 15:11
Lecture 2 minutes

Sa boutique de tatouage ressemble à celles que l’on trouve au centre-ville de Papeete. Il y a quatre mois, Kaha Autuche, un jeune tatoueur de 28 ans, a décidé de faire les choses dans les règles en ouvrant son propre studio, quitte à y investir plus d’un million de Fcfp.
 
« Avant, je tatouais chez moi, explique-t-il. Maintenant je tatoue dans ce studio. On a investi avec mon frère et ma belle-sœur, la famille aussi, et maintenant je vis de ça. »
 
Né d’un père Français et d’une mère Marquisienne, c’est de cette dernière culture que Kaha reste le plus proche. Un penchant que l’on retrouve également dans son art. Reconnu dans tout l’archipel, le jeune homme tatoue à la demande. Mais ce qu’il préfère, ce sont les grands motifs marquisiens de ses ancêtres.
 
« Je fais un peu de tout, ça dépend du client, mais je ne fais pas n’importe quoi, précise-t-il. S’il y en a qui veulent du Samoa, on fait du Samoa, mais ce que je préfère, c’est faire du marquisien, du lourd, du gros, ce qui reste traditionnel. Mais il n’y a pas beaucoup de gens qui veulent faire de grosses pièces, la plupart des touristes veulent des petits trucs. »
 

Situé à plus de 1 300 km de Tahiti, les Marquises restent un archipel isolé. Les touristes arrivent par saison, en voilier, grâce aux paquebots de croisière, ou encore au moment des festivals.
 
Kaha ne tatoue donc pas tous les jours, mais il sait comment arrondir ses fins de mois et nourrir ses deux enfants à charge. Le dimanche, par exemple, quand il ne pique pas, il vend du pua’a roti !
 
Aujourd’hui, les tatoueurs polynésiens, à Tahiti ou dans le monde, vivent bien, car le tatouage est à la mode. Kaha, lui, ne projette pas de quitter son île natale. Il préfère y rester pour se laisser guider par le mana du henua enana.
 
 

Rédaction web avec André Vohi et Gaby Heitaa

infos coronavirus

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Trois personnes, dont un roulottier de Faa’a, arrêtées pour...

Deux hommes, dont le propriétaire d’une roulotte de Faa’a, ainsi qu’une jeune femme, ont été interpellés en milieu de semaine dernière par les gendarmes de la brigade de recherches. Ils sont suspectés d’avoir importé environ 400 grammes d’ice au cours de trois voyages à Hawaii, en février et mars 2019.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV