mardi 20 avril 2021
A VOIR

|

Vidéo – Heimana Ondicolberry et Emana Lehartel remportent le Te Ahi Nui

Publié le

Publié le 03/11/2018 à 15:09 - Mise à jour le 03/11/2018 à 15:09
Lecture 2 minutes

Le Tahiti Ia Ora Beach Resort de Punaauia a eu chaud, samedi soir, pour la finale du concours Te Ahi Nui. Pour cette 20e édition de l’événement, ils étaient 15 candidats en finale pour tenter de décrocher le titre de meilleur danseur de couteau de feu dans trois catégories : espoir, amateur et professionnel.
 
Au terme d’une soirée rythmée par les pahu et autres percussions, c’est le jeune Hikitahi Piokoe qui a été sacré meilleur espoir. Emana Lehartel, arrivé deuxième l’an dernier, a été désigné meilleur amateur.
 
« La danse du feu, c’est ma passion et je suis fier de ce prix, a-t-il confié à l’issue de l’annonce des résultats. Je vais essayer de représenter au mieux notre pays à Hawaii pour les championnats du monde, mais ça va être un défi assez complexe… »
 
Le jeune homme s’envolera au mois de mai prochain pour les championnats du monde à Hawaii. Il sera accompagné de Heimana Ondicolberry, qui a remporté le titre de meilleur danseur en catégorie professionnelle, pour la troisième année consécutive.
 
Les candidats ont été notés par un jury composé notamment de deux anciens champions du Te Ahi Nui qui ont déjà représenté le fenua à Hawaii : Heiva Potelle et Dana Teai, mais aussi de Teva Teriitemoehaa, l’organisateur, sur des critères bien précis.
 
« Nous nous sommes calqués sur les critères de notation du centre culturel polynésien de Hawaii pour que nos candidats soient préparés à ces critères quand ils arrivent là-bas pour la compétition, explique Teva Teriitemoehaa. Il y a des maniements du couteau de feu qui sont imposés et il y a des créations. Ce qui rapporte le plus de points, c’est la rapidité et la prestance du danseur, le lancer et la réception du couteau, et surtout la prise de risque lors de la prestation. »
 
Cette année au championnat du monde, la Polynésie s’était classée 3e. Mais en 2012, 2013 et 2014, le Tahitien Joseph Cadousteau avait remporté trois titres mondiaux successifs. Nos nouveaux champions du Te Ahi Nui nous rapporteront-ils un nouveau 1er prix ? Réponse en mai 2019.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo

La prestation de Heimana Ondicolberry, 1er prix en catégorie professionnelle.

La prestation de Emana Lehartel, 1er prix en catégorie amateur.

infos coronavirus