mercredi 12 août 2020
A VOIR

|

Vidéo – Deux ans après sa dernière exposition, retrouvez HTJ à la galerie Winkler

Publié le

Publié le 30/08/2017 à 14:30 - Mise à jour le 30/08/2017 à 14:30
Lecture 2 minutes

HTJ, trois lettres, une signature, aujourd’hui reconnaissable sur les murs et les différents supports urbains. Après Hawaii en 2016 et San Diego cette année, le graffeur et designer, Hell Ton John revient au fenua pour une exposition avec toujours ses supports de prédilections. « J’utilise beaucoup de peinture, résines, vernis, des planches de surf… J’utilise vraiment plein de matériaux différents. (…) Avant je faisais surtout des peintures sur les planches et il y a quelques années j’ai eu un petit accident. Il y a une planche qui était abîmée. J’ai commencé à arracher le glaçage. Et finalement je suis rentré dedans en 3D », se souvient HTJ

Street art ou encore pop culture, HTJ fait partie de cette nouvelle vague d’artistes contemporains locaux qui revendique également son appartenance à la culture Polynésienne. La galeriste, Vaiana Drollet a très vite repéré le talent d’Hell Ton John. Il y a 10 ans déjà : « C’est un des premiers artistes avec cette tendance street-art que j’avais commencé à exposer il y a 10 ans déjà. Depuis, d’autres artistes sont venus, mais je suis toujours contente de l’exposer. »

Le street art ou comment revendiquer sa liberté dans chaque projet réalisé. Pour sa nouvelle exposition Hell Ton John décline ses planches de surf sculptées, lumineuses, en totem ou encore en Tiki. « John ne donne jamais de thème spécifique à ses expositions, mais il a quand même des préférences et des obsessions. la planche de surf reste son médium préféré. Dans cette exposition nous avons 17 planches sculptées, c’est une grande partie de l’exposition. Il a fait aussi des demi-planches qu’il appelle des masques et qui sont plus proches du tiki. Enfin, les chimères marquisiennes sont un mixe entre plusieurs crânes d’animaux qu’il reconstitue et qu’il colorise » 

L’exposition débute vendredi, mais la pièce majeure a déjà été vendue, preuve du succès de l’artiste : « C’est assez exceptionnel. La plus belle pièce de l’exposition, la pièce majeure est partie à Saint-Pétersbourg hier dans un jet privé chez un des plus grands collectionneurs d’art de Saint-Pétersbourg », se réjouit Vaiana Drollet.

​Quelques peintures sur toiles seront aussi exposées, des peintures sur skateboard, mais aussi des sérigraphies. L’exposition d’Hell Ton John est à voir jusqu’au 12 septembre, à la galerie Winkler.

Rédaction web avec Sophie Guébel

Hell Ton John

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV