jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

Vhils sculpte les murs de la ville

Publié le

Publié le 26/02/2017 à 13:17 - Mise à jour le 26/02/2017 à 13:17
Lecture 2 minutes

Originaire de Lisbonne et âgé seulement de 29 ans, le jeune prodige portugais est déjà référencé parmi les plus grandes personnalités de l’histoire de l’art urbain contemporain. Il fait incontestablement partie du top 10 actuels des stars mondiales du street art et son oeuvre a déjà marqué l’histoire de l’art urbain. 

A la fois « graffeur-graveur-sculpteur », après avoir commencé le graff à Lisbonne à l’âge de 10 ans, Alexandre Farto a troqué les bombes aérosols pour le marteau et le burin ou parfois même le marteau piqueur. Depuis plusieurs années VHILS laisse ses oeuvres à travers le monde en taillant les murs des grandes villes pour créer des portraits géants. 

Qualifié de « génie de l’art contemporain urbain » par l’ensemble des réseaux artistiques et culturels ainsi que par la presse internationale, il est le maître du « scratching ». La précision de ses performances impressionne. Il travaille à merveille la matière, les contrastes et les reliefs pour donner de la profondeur aux regards, aux rides et aux détails des visages de ses personnages. 
 

De ses portraits se dégage une force d’expression captivante et spectaculaire. « Je travaille les murs pour révéler les entrailles de la ville, en les creusant. Sculpter la ville, tout comme la ville nous sculpte, et comme nous la sculptons aussi » explique l’artiste portugais.

Rédaction Web

infos coronavirus