mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Vers une modélisation 3D des sites culturels classés de Polynésie

Publié le

La Direction de la culture et du patrimoine et son ministère de tutelle travaillent à un programme de modélisation 3D des sites culturels classés de la Polynésie française, afin d'en proposer des visites virtuelles sur Internet.

Publié le 13/04/2021 à 14:30 - Mise à jour le 13/04/2021 à 14:30
Lecture 2 minutes

La Direction de la culture et du patrimoine et son ministère de tutelle travaillent à un programme de modélisation 3D des sites culturels classés de la Polynésie française, afin d'en proposer des visites virtuelles sur Internet.

Le président Édouard Fritch s’est déplacé, mardi matin, dans la commune de Paea afin de se rendre sur le site classé du marae Ta’ata.

L’objectif du déplacement était de découvrir une opération portée par le ministre en charge de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et la Direction de la culture et du patrimoine, consistant en un programme de modélisation 3D des sites culturels classés de la Polynésie française.

Le ministre des Finances, Yvonnick Raffin, le ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, la ministre de la Famille, Isabelle Sachet, et le maire de Paea, Antony Géros, étaient également présents.

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Le site archéologique classé marae Ta’ata a été identifié comme le site pilote d’un programme visant à permettre une plus grande mise en valeur des sites culturels du Pays tout en permettant l’enrichissement des connaissances et la préservation des sites. Ce programme, pensé sur plusieurs années, s’inscrit dans le cadre de la politique de transition numérique engagée par le gouvernement de la Polynésie française. À court terme, les modélisations 3D du marae Maha’iatea de Papara et du marae Taputapuātea, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, seront également bientôt réalisées.

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Chaque modèle 3D est pensé pour offrir la possibilité aux internautes des îles et du monde entier de découvrir la richesse patrimoniale des 5 archipels polynésiens. Cette démarche s’inscrit tant dans un souci de permettre à tout un chacun de visiter les sites qui ont marqué l’histoire du fenua, et notamment les publics scolaires des îles. Les données produites, à destination également des touristes et de la communauté scientifique internationale, sont fiables et précises et peuvent être le support d’outils dédiés.

(crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Les premières visites virtuelles seront disponibles gratuitement sur le site Internet de la Direction de la culture et du patrimoine dans le courant du second semestre 2021. Les entreprises locales impliquées dans le projet étaient présentes pour l’occasion et ont ainsi pu présenter dans le détail les atouts et les possibilités d’un tel procédé.

infos coronavirus