jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Communiqué

Vanaa expose ses mots à la Maison de la culture

Publié le

Vanaa Tahiritapu Norbert expose ses peintures du 12 au 16 avril à la salle Muriavai de la Maison de la culture. Artiste éclectique et atypique, qui navigue entre les arts, passionné de littérature, ses toiles combinent écrits et couleurs… et elles se prolongent au travers de récits.

Publié le 11/04/2022 à 11:05 - Mise à jour le 12/04/2022 à 9:03
Lecture 2 minutes

Vanaa Tahiritapu Norbert expose ses peintures du 12 au 16 avril à la salle Muriavai de la Maison de la culture. Artiste éclectique et atypique, qui navigue entre les arts, passionné de littérature, ses toiles combinent écrits et couleurs… et elles se prolongent au travers de récits.


La peinture de Vanaa est littéraire : sur des toiles de couleurs vives se posent des citations, des mots, des textes personnels agencés à la lueur d’impressions hasardeuses, presque impulsives. Un travail de création qui cherche une synthèse, un point d’équilibre entre lettres et arts où se conjuguent à la fois spontanéité et étonnement.

Vanaa, de son état civil Vanaa Tahiritapu Norbert, est aussi un auteur atypique qui aime conjuguer plusieurs mots de langues diverses dans lesquelles il s’exprime aisément pour traduire une idée ou surprendre son interlocuteur. Il aime puiser dans ses lectures pour appuyer sa verve et si la mémoire lui fait défaut, il n’hésite pas à se replonger dans ses ouvrages de référence, classiques ou contemporains. Vanaa amoureux des mots jongle aussi bien entre les voyages d’Ulysse et les poésies d’Henri Hiro.

L’artiste Vanaa (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

À l’âge de 11 ans, il découvre la magie de la littérature sous l’impulsion de Mme Henriot, son professeur de lettres du collège Henri Hiro. Avec une formation pluridisciplinaire, il enseignera les mathématiques au collège, l’économie et le droit au lycée, et exerce actuellement dans le premier degré.

Dans ses carnets qui ne le quittent pas, Vanaa pose sur le papier des idées, des intuitions allant jusqu’à inventer des mots. Pour Vanaa, écrire est plus qu’une passion : “écrire comme une seule alternative de vie à une existence de lettré qui vient au monde par les mots. Et même si l’écriture ou la littérature n’ont pas le monopole de la conscience, elles y participent grandement”.

PRATIQUE
Du mardi 12 au samedi 16 avril
De 9 heures à 17 heures du mardi au vendredi et de 9 heures à midi le samedi
Entrée libre
Renseignements au 40 544 544 / Page Facebook : Maison de la Culture de Tahiti
Salle Muriāvai

infos coronavirus